Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 01/08/2011

Halima et Rafi : un Roméo et Juliette à l'afghane

Presse internationale, LUNDI 1er AOUT. Accord sur la dette aux Etats-Unis. Le Tea Party tire les ficelles de la politique américaine… A voir aussi : Pas de porte de sortie pour Kadhafi… Et aussi : Syrie : les répressions des manifestations filmées. Et enfin : Un Roméo et Juliette à l’afghane…

 


Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
      Un accord a finalement été obtenu aux Etats-Unis sur le fil du rasoir après des négociations houleuses et des concessions des deux côtés. Car les positions des deux camps sont très opposées. D'un côté, les républicains réclamaient des baisses d'impôts et des réductions budgétaires drastiques.
De l'autre, les démocrates qui veulent que la rigueur budgétaire s’accompagne d'efforts fiscaux de la part des plus riches. C’est ce que représente ce dessin publié dans les pages du International Herald Tribune. Barack Obama, au bord du précipice, partagé entre réduction des dépenses et augmentation des impôts… Et au milieu ce trou, abyssal, de 14 milliards de dollars. La dette américaine…
Il y a donc eu accord mais non sans mal…Car depuis le début des négociations entre l'exécutif et le Congrès, c’est le Tea Party qui bloquait. C’est ce que souligne le New York Times dans son article « Tempest in a Tea Party. » Désormais c’est cette aile ultra-conservatrice des républicains qui mène la danse dans la politique américaine et tire toutes les ficelles.
      La Libye également à la une de la presse internationale… Les journaux soulignent que le conflit s’enlise alors que beaucoup espéraient qu’il serait terminé avant le ramadan. Et c’est notamment le cas du Guardian qui souligne que ce mois de ramadan est souvent propice à des avancées dans le monde musulman, mais que ce ne sera pas le cas de la Libye. Depuis quelques semaines, les chancelleries occidentales commencent à comprendre que la Libye est une impasse dont ils ne se tireront pas facilement. Paris et Londres ont d’ailleurs laissé entendre que Mouammar Kadhafi pourrait rester en Libye s'il quitte tout pouvoir. Un aveu d'impuissance qui en plus est très difficile à concrétiser. Et une mauvaise idée pour le International Herald Tribune. L'idée que Mouammar Kadhafi puisse rester en Libye, dans un "oasis dans le désert", est rejetée par les rebelles…et par le journal qui souligne que de proposer ce genre d’accord à des dirigeants qui font la guerre à leur propre peuple anéantit toute recherche de justice internationale.Ce serait un message affreux à envoyer aux leaders mondiaux, le signal qu’il n’y a plus aucun prix à payer pour le massacre de tant de gens pour s’accrocher à tout prix au pouvoir.
      Autre pays, autre régime répressif… La Syrie. Le régime de Bachar Al assad a fait intervenir l'armée à Hama ce dimanche : bilan, une centaine de morts parmi les manifestants.Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette offensive a eu lieu à la veille du début du ramadan. Pas de hasard dans la date, ni dans le lieu. Hama avait été le théâtre d’un massacre en 1982, durant la répression d'un soulèvement islamiste ordonnée par Hafez al Assad, père de Bachar. Mais ce que souligne la presse internationale ce matin c’est la différence avec ces répressions de 1982. Cette fois souligne le Wall Street Journal, le monde est témoin de ces violences grâce aux images. Les journalistes ne sont pas autorisés mais les manifestants filment avec les caméras intégrées à leurs téléphones portables.cDes images parfois dures violentes qui peuvent parfois choquer. D’où des questions de la part des chaînes de télévision : faut-il diffuser ces images pleines de sang et de mort ? Pour le journal Asharq Alawsat, il faut que les chaînes arabes montrent ces images pour montrer au monde la violence et la cruauté des régimes.
      Pour finir, une histoire d’amour…mais qui risque de mal se terminer… C’est le International Herald Tribune qui nous raconte cette histoire entre Halima et Rafi. Ils se sont rencontrés, à 15-16 ans, dans une usine fabriquant des crèmes glacées, à Herat (près de la frontière iranienne). Ca sonne comme une love story idéale mais pour eux pas de happy ending.Lui est Tadjik, elle est Hazara. Et en Afghanistan, les ethnies, ça ne se mélange pas. Ils ont tout de même décidé de se marier, début juillet, Rafi est venu chercher Halima pour  l'épouser devant un tribunal. Mais quand les villageois ont aperçu la jeune fille ils se sont jetés sur le véhicule. Une patrouille de police est parvenue à les sortir de cette foule. 300 hommes qui appelaient à les pendre ou à les lapider. L'intervention des forces de l'ordre a provoqué la colère des villageois. Le poste de police a été saccagé, plusieurs voitures ont été brulées et, surtout, un homme a été tué. La police raconte qu'au moins 5 autres couples d'adolescents ont fuit la localité après l'émeute. Rafi et Halima ont été placés dans deux ailes opposées de la prison pour mineur d'Herat. Leur sort dépend maintenant de la justice afghane. Étonnement, les responsables religieux ont refusé de les condamner. Considérant qu'ils avaient l'intention de se marier - et qu'aucun d'eux n'était fiancé à quelqu'un d'autre, le Conseil Provincial a estimé qu'ils méritaient la protection de l'état. Mais le père d'Halima n'a pas pardonné à sa fille. Il estime être déshonoré. "Ce que nous demandons, dit-il, c'est que le gouvernement les tue tous les deux".
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/06/2018 REVUE-DE-PRESSE

"Je suis candidat à la présidence de la Turquie, depuis ma prison"

Dans la presse ce vendredi 22 juin : la victoire des Bleus face au Pérou au Mondial-2018 en Russie redonne des "saveurs d'été" aux Français, tandis que la défaite de l'Argentine...

En savoir plus

22/06/2018 REVUE-DE-PRESSE

"Full muddle jacket"

À la Une des grands titres de la presse ce vendredi : les élections générales anticipées en Turquie ce dimanche qui font figure de "pari risqué" de la part du président Recep...

En savoir plus

21/06/2018 Hélène FRADE

"Donald Trump contraint de reculer sur les familles de sans-papiers"

Dans la presse, ce jeudi 21 juin, la rencontre entre le président sud-soudanais et le chef rebelle Riek Machar, une première depuis deux ans. La bataille pour prendre l’aéroport...

En savoir plus

21/06/2018 Hélène FRADE

"Play it again, Cristiano Ronaldo"

A la une de la presse, ce jeudi 21 juin, le revirement de Donald Trump sur la séparations de familles sans-papiers aux Etats-Unis. La pénalisation de l’aide aux clandestins en...

En savoir plus

20/06/2018 Hélène FRADE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

Dans la presse, ce mercredi 20 juin, la décision des États-Unis de quitter le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Un plaidoyer en faveur des migrants et des réfugiés. Les...

En savoir plus