Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

Moyen-Orient

Arabie saoudite : première projection cinéma depuis trente-cinq ans à Riyad

© Bandar Al-Jaloud, AFP | Des Saoudiens assistent pour la première fois à une première séance de cinéma depuis trente-cinq ans

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/04/2018

Sur invitation, des Saoudiens ont pu assister à la première séance de cinéma projetée dans le Royaume saoudien depuis trente-cinq ans. Un prélude à une ouverture au grand public, dès le mois de Mai, selon les autorités saoudiennes

"Moteur" ! Pour la première fois depuis trente-cinq ans, une séance de cinéma a été projetée mercredi 18 avil en Arabie saoudite par des professionnels de cinéma. Cette séance test, uniquement accessible sur invitation, s’est déroulée dans le nouveau cinéma du quartier financier "Roi Abdallah", à Riyad.

Le gouvernement saoudien avait indiqué en 2017 qu’il lèverait l’interdiction des cinémas dans le pays, dans le cadre d’une série de réformes économiques et sociales menées par le prince hériter Mohammed Ben Salmane. Les chefs religieux avaient auparavant obtenu la fermeture de toutes les salles du pays, et les Saoudiens ne pouvaient plus voir de films que dans les multiplex ou salles d’attractions de Dubai ou de Bahrein, où ils dépensaient chaque année des milliards de dollars.

C’est le film de super-héros de Marvel "Black Panther", réalisé par Ryan Coogler qui a eu l’honneur de la première séance. Le géant américain AMC Entertainment a obtenu la première licence pour exploiter les salles. Évoquant la trame narrative deu fillm – l'histoire d'un jeune monarque d'un royaume de fiction situé dans une jungle –, le directeur général de la société américaine, Adam Aron a ironisé : "c'est l'histoire d'un (jeune) roi qui transforme une nation. Cela peut sembler familier à certains d'entre vous".

Les exploitants sur les startings blocks

Selon Adam Aron, la vente de tickets pour le grand public doit commencer jeudi, pour de premières séances publiques à partir de vendredi. Les autorités locales ont cependant indiqué que les séances test pourraient encore s'étaler sur plusieurs jours, en attendant la mise au point d'un système de billetterie sur Internet. Un peu plus tôt, les autorités avaient indiqué que les cinémas pourraient ouvrir leurs portes en mai.

AMC Entertainment, le plus gros exploitant américain de salles de cinéma a signé en décembre un accord d'intention avec le Fonds souverain saoudien pour la construction et l'exploitation des cinémas à travers le royaume. D’ici à cinq ans, le groupe va ouvrir 40 multiplex, puis une centaine avant 2030, selon les médias saoudiens. AMC fera face à la concurrence d'autres poids lourds, comme VOX Cinémas, principal exploitant du Moyen-Orient basé à Dubaï, iPic Entertainment ou le britannique Vue Cinemas.

Ce marché, longtemps inexploité, pourrait représenter un milliard de dollars par an de recettes dans les prochaines années avec une population de plus de 30 millions d’habitants, dont la majorité a moins de 25 ans.

Avec AFP

Première publication : 19/04/2018

  • ARABIE SAOUDITE

    Opéra, Festival de Cannes... de nouveaux partenariats culturels entre la France et l’Arabie saoudite

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Ventes d’armes à l’Arabie saoudite : Paris loin derrière Washington et Londres

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    À Londres, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane reçoit un accueil mitigé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)