Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Le bilan des violences dépasse les 700 morts

Dernière modification : 27/01/2008

La découverte de nouveaux corps après le départ de la médiatrice américaine au Kenya Jendayi Frazer porte le nombre de victimes des émeutes à plus de 700. L'opposition appelle à de nouvelles manifestations.

Les violences politico-ethniques qui ont suivi les élections générales du 27 décembre au Kenya ont causé la mort de plus de 700 personnes, selon une source policière.

"Nous avons découvert au cours des cinq derniers jours 89 corps supplémentaires dans la brousse de la vallée du Rift et dans des provinces de l'ouest du pays", a indiqué à l'AFP un haut gradé de la police, dont les propos ont été confirmés par un responsable de la Croix-Rouge.

En outre, quatre personnes ont été tuées dans deux districts de la vallée du Rift, a ajouté le policier.

Quelque 260.000 personnes ont fui la région de la vallée du Rift à la suite des violences inter-ethniques.

Le Kenya est plongé depuis plus de deux semaines dans une crise majeure née de la contestation par l'opposition de la réélection du président Mwai Kibaki. Le chef de l'opposition Raila Odinga a accusé M. Kibaki d'avoir fraudé pour lui voler la victoire.

Première publication : 13/01/2008

COMMENTAIRE(S)