Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Imany, une chanteuse de cœur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Iran : que reste-t-il de l’héritage de Khomeini ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : retour à Kasserine, épicentre de la contestation en Tunisie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Liban cherche président... depuis près de deux ans

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Bert Koenders : "Il y a un manque de solidarité entre les Européens à propos des migrants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Brexit" : les Britanniques vont-ils filer à l’anglaise ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : contre la "Raie forme de l'or taux graff"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaire aux États-Unis : la course à la Maison Blanche est lancée

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le roman d'un tricheur"

En savoir plus

Sept morts dans la vallée du Rift

Dernière modification : 25/01/2008

Au lendemain de la première rencontre entre le président Kibaki et l'opposant Odinga, les violences politico-ethniques ont fait sept morts dans les environs de Nakuru, dans la vallée occidentale du Rift, épicentre des troubles.

NAROBI, 25 janvier - Les violences politico-ethniques qui ont suivi la réélection contestée du président kényan Mwai Kibaki ont encore fait sept morts dans les
environs de Nakuru, dans la vallée occidentale du Rift, épicentre des troubles, rapportent des témoins.

Les derniers affrontements ont opposé des membres de la tribu kikuyu, dont le chef de l'Etat est issu, à des Luos et des Kalenjins, groupes ethniques favorables à Raila Odinga, rival malheureux de Kibaki à la présidentielle du 27 décembre, ont-ils précisé.
 

Première publication : 25/01/2008

COMMENTAIRE(S)