Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Sept morts dans la vallée du Rift

Dernière modification : 25/01/2008

Au lendemain de la première rencontre entre le président Kibaki et l'opposant Odinga, les violences politico-ethniques ont fait sept morts dans les environs de Nakuru, dans la vallée occidentale du Rift, épicentre des troubles.

NAROBI, 25 janvier - Les violences politico-ethniques qui ont suivi la réélection contestée du président kényan Mwai Kibaki ont encore fait sept morts dans les
environs de Nakuru, dans la vallée occidentale du Rift, épicentre des troubles, rapportent des témoins.

Les derniers affrontements ont opposé des membres de la tribu kikuyu, dont le chef de l'Etat est issu, à des Luos et des Kalenjins, groupes ethniques favorables à Raila Odinga, rival malheureux de Kibaki à la présidentielle du 27 décembre, ont-ils précisé.
 

Première publication : 25/01/2008

COMMENTAIRE(S)