Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : le scepticisme des Brésiliens, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

Annan dénonce de graves abus aux droits de l'Homme

Dernière modification : 26/01/2008

L'ancien secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, exige que la vérité des faits soit établie au sujet des "abus systématiques et graves des droits de l'Homme" commis depuis l'élection du 27 décembre.

NAIROBI, 26 janvier - L'ancien secrétaire général
des Nations unies Kofi Annan a demandé samedi une enquête sur
"les violations brutales et systématiques" des droits de l'homme
au Kenya lors des violences qui ont suivi le scrutin
présidentiel du 27 décembre.
 
"Nous avons assisté à des violations brutales et
systématiques des droits de l'homme (...) Il est essentiel que
les faits soient établis et que les responsables rendent des
comptes", a-t-il dit aux journalistes à Nairobi. "Le
gouvernement doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour
améliorer la sécurité", a-t-il ajouté.
 
Les violences qui se poursuivent depuis le scrutin contesté
ont fait près de 700 morts et 250.000 déplacés.

Première publication : 26/01/2008

COMMENTAIRE(S)