Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Annan dénonce de graves abus aux droits de l'Homme

Dernière modification : 26/01/2008

L'ancien secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, exige que la vérité des faits soit établie au sujet des "abus systématiques et graves des droits de l'Homme" commis depuis l'élection du 27 décembre.

NAIROBI, 26 janvier - L'ancien secrétaire général
des Nations unies Kofi Annan a demandé samedi une enquête sur
"les violations brutales et systématiques" des droits de l'homme
au Kenya lors des violences qui ont suivi le scrutin
présidentiel du 27 décembre.
 
"Nous avons assisté à des violations brutales et
systématiques des droits de l'homme (...) Il est essentiel que
les faits soient établis et que les responsables rendent des
comptes", a-t-il dit aux journalistes à Nairobi. "Le
gouvernement doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour
améliorer la sécurité", a-t-il ajouté.
 
Les violences qui se poursuivent depuis le scrutin contesté
ont fait près de 700 morts et 250.000 déplacés.

Première publication : 26/01/2008

COMMENTAIRE(S)