Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Médicaments contrefaits, l'Asie doit s'investir

©

Dernière modification : 12/02/2008

Après une opération qui a permis le démantèlement d'un réseau chinois de faux médicaments, la communauté scientifique demande à l'Asie de coopérer d'avantage dans la lutte contre la contrefaçon.

Une meilleure coopération entre police et organismes de contrôle des produits pharmaceutiques est indispensable pour lutter contre les contrefaçons de médicaments en Asie, plaident des scientifiques dans la revue américaine en ligne Plos One.
   
Dans leur article, ils lèvent le voile mardi sur une opération qui a permis le démantèlement d'un réseau chinois de contrefaçon de médicaments contre le paludisme.
   
Réalisée avec l'aide d'Interpol et de l'Organisation mondiale de la santé, avec la coopération d'experts légistes, de policiers, de médecins et de pharmaciens, elle devrait servir de modèle à de futures opérations contre le fléau de la contrefaçon, estiment-ils.
   
Des experts de l'Université d'Oxford et du Wellcome Trust (Royaume-Uni) ont ainsi analysé 391 échantillons de comprimés d'artesunate (molécule active contre le paludisme) recueillis en Birmanie, Laos, Vietnam, Cambodge et à la frontière entre Birmanie et Thaïlande.
   
La moitié des échantillons (195) ne contenaient pas -ou peu- d'artesunate. Les emballages, dont beaucoup portaient le logo de "Guilin Pharma", société pharmaceutique du sud de la Chine, présentaient des anomalies dans la "signature" du laboratoire, un hologramme invisible à l'oeil nu.
   
Les experts ont également relevé des traces de pollen sur les échantillons et identifié son origine, permettant ainsi d'établir qu'au moins une partie de l'artesunate contrefait provenait du sud de la Chine.
   
Les autorités chinoises ont été alertées en mars 2006 et une opération de police a permis l'arrestation dans la province du Yunnan (sud-ouest) d'un homme qui avait acheté de fausses boîtes de "Guilin Pharma" auprès d'une fabrique de médicaments contrefaits située dans la province du Guangdong (sud).
   
Des médicaments contrefaits peuvent augmenter la résistance des maladies aux traitements, parce qu'ils ne contiennent pas ou pas assez de substances actives, et peuvent aussi contenir des produits toxiques.

Première publication : 12/02/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)