Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Aux origines de Boko Haram

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Assad est-il de nouveau "fréquentable" ?

En savoir plus

DÉBAT

Climat : l'ambition française est-elle à la hauteur des défis ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les États-Unis consacrent la neutralité du Net

En savoir plus

L'OM surclasse Moscou, Bordeaux trébuche

Dernière modification : 15/02/2008

Marseille poursuit son excellent début d'année en Coupe de l'UEFA après sa victoire 3-0 contre le Spartak Moscou, alors que Bordeaux, a concédé la défaite dans les arrêts de jeu face à Anderlecht.

Marseille a pris une sérieuse option pour la qualification en 8e de finale de la Coupe de l'UEFA grâce à sa nette victoire mercredi (3-0) contre le Spartak Moscou en 16e de finale aller, alors que Bordeaux, a cédé sur la fin face à Anderlecht (2-1) et compromis ses chances.


Marseille devra terminer le travail à Moscou dans une semaine, mais sauf coup de théâtre, ses trois buts d'avance lui laissent entrevoir une issue a priori tranquille. Pour Bordeaux, le match retour sera lui une autre paire de manches.

Les Marseillais, malgré une domination évidente, ont malgré tout mis du temps avant de se libérer. Tout s'est décanté en vingt minutes avec deux buts de la tête: Bruno Cheyrou a ouvert la voie à la 61e minute avant d'offrir une passe décisive pour Taïwo quelques minutes plus tard (2-0, 68). Pour parfaire la soirée, Cissé, qui avait multiplié les occasions manquées, a ensuite offert un but tout fait à Niang dix minutes avant la fin du match (3-0, 79).

Ce succès confirme la bonne forme des Marseillais après leur victoire contre Nice ce week-end en championnat, et avant d'affronter le Paris SG dimanche au Vélodrome dans le +clasico+ du football français.


Bordeaux aurait lui aussi pu passer une soirée parfaite face à Anderlecht, mais les hommes de Laurent Blanc ont dilapidé l'avantage acquis en milieu de deuxième période grâce à un pénalty de Jussiê (69, 0-1). A dix minutes de la fin, Polak a inscrit, d'une reprise de volée, un but qui permettait aux Belges d'espérer (1-1, 79), avant que Mbo M'Penza, seul dans la surface, ne prenne Ramé à contre-pied et n'enfonce les Bordelais (2-1, 90+5), qui devront se retrousser les manches lors du match retour à Chaban-Delmas le 21 février.
 

Première publication : 13/02/2008

COMMENTAIRE(S)