Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Rappel record de viande aux Etats-Unis

©

Dernière modification : 18/02/2008

Un abattoir californien, soupçonné de mauvais traitements sur les animaux, a été obligé de rappeler 65 000 tonnes de bœuf congelé. C'est le plus vaste rappel de viande de bœuf de l'histoire des Etats-Unis.

Le département américain de l'Agriculture a imposé à un abattoir californien soupçonné de mauvais traitements sur les animaux le rappel de 65.000 tonnes de boeuf congelé, un record dans ce domaine.
 

La plus grande partie de cette viande a probablement déjà été consommée, a précisé l'USDA dimanche lors d'une conférence de presse, en ajoutant que les risques pour la santé restaient minimes. Dix-sept mille tonnes avaient été vendues aux cantines des écoles et à des organismes fédéraux.
 

La société Hallmark/Westland Meat Packing Co. a rappelé toute sa viande de boeuf produite depuis le 1er février 2006.
Situé à Chino, dans le sud de la Californie, l'abattoir est fermé depuis le début du mois. Selon l'USDA, l'abattoir a violé les règles interdisant l'abattage des bovins trop malades pour se déplacer.
 

"C'est le plus vaste rappel de viande de boeuf dans l'histoire des Etats-Unis, malheureusement", a déclaré le sous-secrétaire à l'Agriculture, Richard Raymond.  La Humane Society of the United States (HSUS) a diffusé le 30 janvier une bande vidéo montrant les employés du site utiliser plusieurs techniques brutales pour forcer les animaux à se tenir debout afin de passer les inspections vétérinaires précédant l'abattage. Les bovins étaient ainsi poussés à l'aide de chariots élévateurs ou arrosés au jet d'eau.  Jusqu'ici, le plus grand rappel de viande aux Etats-Unis avait porté sur 16.000 tonnes en 1999.
 

Le président de la commission sénatoriale de l'Agriculture, Tom Harkin, a réclamé un renforcement des mesures d'inspection de l'USDA pour prévenir que de tels faits se reproduisent.

Première publication : 18/02/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)