Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les hommages à Michael Brown se multiplient sur Internet

En savoir plus

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Simple appareil"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"Force de Sibérie" : l'appel de la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comme le disait ma grand-mère"

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythme scolaire : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Mercato : l’AS Monaco prête Radamel Falcao à Manchester United

    En savoir plus

  • Washington annonce avoir mené un raid contre les Shebab somaliens

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

L'Ukraine signe un accord avec Gazprom

Dernière modification : 21/02/2008

La premier ministre ukrainienne, Ioulia Timochenko, a signé un accord avec le gazier russe, Gazprom, acquittant ainsi l'Ukraine d'une dette de 1,5 milliard de dollars datant du dernier trimestre 2007.

Le Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko a annoncé jeudi avoir atteint un accord avec le géant gazier russe Gazprom sur le remboursement de la dette ukrainienne concernant le gaz fourni à l'Ukraine en octobre-décembre 2007, a rapporté l'agence Interfax.
  
"La (question de la) dette pour le gaz fourni en 2007 est réglée", a déclaré aux journalistes Mme Timochenko, de retour à Kiev après une visite à Moscou.
  
Pour sa part, Gazprom a affirmé plus tôt dans la journée n'avoir pas réussi à trouver un accord avec Mme Timochenko, en indiquant que les négociations allaient continuer.
  
Selon le Premier ministre ukrainien, ils se sont mis d'accord avec Gazprom que la dette serait remboursée en décidant que le prix du gaz pour cette période serait pour l'Ukraine de 130 dollars les 1.000 mètres cubes.
  
"Nous sommes tombés d'accord sur le prix de 130 dollars", a-t-elle dit.
  
En décembre 2007, Gazprom et le ministère ukrainien de l'Energie se sont entendus pour qu'en 2008 le prix du gaz à la frontière entre la Russie et l'Ukraine soit de 179,5 dollars les 1.000 mètres cubes.
  
Selon Mme Timochenko, le gouvernement ukrainien, lors d'une réunion vendredi, adopterait un décret sur le remboursement de la dette gazière pour 2007, et quelques jours après il devrait s'acquitter de cette dette.
  
Mme Timochenko a aussi indiqué que le problème du remboursement de la dette gazière pour le début de 2008 devait être bientôt réglé.
  
Le 12 février, les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Viktor Iouchtchenko, avaient fait état d'un accord de principe pour clore une nouvelle crise gazière entre leurs pays. Cet accord tarde depuis à être signé.
  
Mme Timochenko s'était rendue à Moscou pour le finaliser et régler l'épineuse question du remboursement de la dette réclamée par Gazprom à l'Ukraine, soit 1,5 milliard de dollars.
  
Le différend gazier entre la Russie et l'Ukraine se double d'un conflit politique entre le président ukrainien pro-occidental Viktor Iouchtchenko et son ancienne alliée de la Révolution orange, Mme Timochenko, elle aussi pro-occidentale et redevenue Premier ministre fin 2007.
  
Avant le 12 février, Gazprom menaçait de couper la partie russe de l'approvisionnement en gaz à l'Ukraine, soit environ un quart des livraisons totales à Kiev, en raison de ses dettes. L'Ukraine importe près de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an, de Russie et d'Asie Centrale.

Première publication : 21/02/2008

COMMENTAIRE(S)