Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

L'Ukraine signe un accord avec Gazprom

Dernière modification : 21/02/2008

La premier ministre ukrainienne, Ioulia Timochenko, a signé un accord avec le gazier russe, Gazprom, acquittant ainsi l'Ukraine d'une dette de 1,5 milliard de dollars datant du dernier trimestre 2007.

Le Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko a annoncé jeudi avoir atteint un accord avec le géant gazier russe Gazprom sur le remboursement de la dette ukrainienne concernant le gaz fourni à l'Ukraine en octobre-décembre 2007, a rapporté l'agence Interfax.
  
"La (question de la) dette pour le gaz fourni en 2007 est réglée", a déclaré aux journalistes Mme Timochenko, de retour à Kiev après une visite à Moscou.
  
Pour sa part, Gazprom a affirmé plus tôt dans la journée n'avoir pas réussi à trouver un accord avec Mme Timochenko, en indiquant que les négociations allaient continuer.
  
Selon le Premier ministre ukrainien, ils se sont mis d'accord avec Gazprom que la dette serait remboursée en décidant que le prix du gaz pour cette période serait pour l'Ukraine de 130 dollars les 1.000 mètres cubes.
  
"Nous sommes tombés d'accord sur le prix de 130 dollars", a-t-elle dit.
  
En décembre 2007, Gazprom et le ministère ukrainien de l'Energie se sont entendus pour qu'en 2008 le prix du gaz à la frontière entre la Russie et l'Ukraine soit de 179,5 dollars les 1.000 mètres cubes.
  
Selon Mme Timochenko, le gouvernement ukrainien, lors d'une réunion vendredi, adopterait un décret sur le remboursement de la dette gazière pour 2007, et quelques jours après il devrait s'acquitter de cette dette.
  
Mme Timochenko a aussi indiqué que le problème du remboursement de la dette gazière pour le début de 2008 devait être bientôt réglé.
  
Le 12 février, les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Viktor Iouchtchenko, avaient fait état d'un accord de principe pour clore une nouvelle crise gazière entre leurs pays. Cet accord tarde depuis à être signé.
  
Mme Timochenko s'était rendue à Moscou pour le finaliser et régler l'épineuse question du remboursement de la dette réclamée par Gazprom à l'Ukraine, soit 1,5 milliard de dollars.
  
Le différend gazier entre la Russie et l'Ukraine se double d'un conflit politique entre le président ukrainien pro-occidental Viktor Iouchtchenko et son ancienne alliée de la Révolution orange, Mme Timochenko, elle aussi pro-occidentale et redevenue Premier ministre fin 2007.
  
Avant le 12 février, Gazprom menaçait de couper la partie russe de l'approvisionnement en gaz à l'Ukraine, soit environ un quart des livraisons totales à Kiev, en raison de ses dettes. L'Ukraine importe près de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an, de Russie et d'Asie Centrale.

Première publication : 21/02/2008

COMMENTAIRE(S)