Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

L'armée turque traque le PKK dans le nord de l'Irak

Dernière modification : 23/02/2008

L'armée turque a lancé une offensive majeure dans le Nord de l'Irak contre les bases des rebelles du PKK. Cinq soldats turcs et au moins 24 rebelles kurdes ont été tués selon l'état-major turc. (Récit : J. Knock)

Cinq soldats turcs et au moins 24 rebelles kurdes ont été tués dans une opération lancée jeudi soir par l'armée turque contre les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, a annoncé vendredi l'état-major turc dans un communiqué.

"Vingt-quatre terroristes ont été mis hors de combat et de nombreux terroristes ont été blessés dans les combats survenus le 22 février", a déclaré l'état-major sur son site Internet.

"Cinq de nos personnels sont devenus des martyrs au cours de ces combats. Les accrochages se poursuivent avec intermittence dans certaines zones", a-t-il ajouté.

Il a en outre indiqué qu'un nombre évalué à au moins 20 rebelles de plus avait été mis hors de combat par les hélicoptères dans la zone de contact, tout en précisant que le nombre exact de rebelles tués dans ces circonstances et ensevelis dans leurs caches serait établi une fois les zones visées atteintes par les troupes au sol.

"Selon les informations préliminaires, les terroristes ont subi de lourdes pertes sous le feu d'armes à longue portée et de frappes aériennes", a commenté l'armée turque.

L'armée turque a annoncé vendredi avoir lancé la veille une opération terrestre dans le nord de l'Irak pour pourchasser des rebelles séparatistes du PKK qui y sont basés.

Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par Ankara, par les Etats-Unis et par l'Union européenne. Environ 4.000 miliciens armés du PKK, selon Ankara, utilisent le nord de l'Irak comme base arrière pour mener des attaques en Turquie.

Le conflit a fait plus de 37.000 morts depuis 1984.

Les dirigeants turcs ont décrit l'offensive comme d'ampleur limitée et assuré que les troupes reviendraient en territoire turc au plus vite après avoir atteint leurs objectifs.
 

Première publication : 23/02/2008

COMMENTAIRE(S)