Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Le budget de l'armée a connu une érosion constante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

Le PKK appelle les Kurdes de Turquie à la rébellion

Dernière modification : 24/02/2008

Le PKK appelle les jeunes Kurdes de Turquie à lancer des actions de violences urbaines après le lancement, par l'armée turque, d'une opération terrestre contre les bases des rebelles dans le nord de l'Irak.

Les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont appelé dimanche les jeunes Kurdes de Turquie à lancer des actions de violences urbaines après le lancement par l'armée turque d'une opération terrestre contre les rebelles retranchés dans le nord de l'Irak.
   
"Dans les grandes villes, les jeunes Kurdes doivent donner une réponse (à l'opération). La guérilla du Kurdistan, ce n'est pas 7.000 ou 10.000 personnes, ce sont des centaines de milliers de personnes", a déclaré le chef de l'aile militaire du PKK Bahoz Erdal, cité par l'agence de presse Firat News.
   
"S'ils (l'Etat turc) veulent nous détruire, nos jeunes doivent rendre la vie dans les grandes métropoles insupportable (...) Les jeunes Kurdes doivent se réunir par groupes de deux pour brûler chaque soir des centaines de voitures", a affirmé Erdal à Firat News, considéré comme le porte-voix du PKK.
   
Le dirigant a appelé les jeunes Kurdes à "empoisonner la vie" des habitants des grandes agglomérations turques.
   
L'armée turque a lancé jeudi soir une opération terrestre dans le nord de l'Irak pour en déloger les rebelles du PKK qui y sont retranchés et utilisent la région comme une base arrière pour leurs actions en Turquie.
   
Au moins 79 rebelles kurdes et sept soldats turcs ont été tués jusque là, selon l'armée turque.
   
Les Etats-Unis fournissent depuis plusieurs mois des renseignements en temps réel sur les mouvements des rebelles en Irak à l'armée turque, qui a déjà mené plusieurs raids aériens et une opération terrestre de faible ampleur dans la région depuis le 16 décembre.
 

Première publication : 24/02/2008

COMMENTAIRE(S)