Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

Le PKK appelle les Kurdes de Turquie à la rébellion

Dernière modification : 24/02/2008

Le PKK appelle les jeunes Kurdes de Turquie à lancer des actions de violences urbaines après le lancement, par l'armée turque, d'une opération terrestre contre les bases des rebelles dans le nord de l'Irak.

Les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont appelé dimanche les jeunes Kurdes de Turquie à lancer des actions de violences urbaines après le lancement par l'armée turque d'une opération terrestre contre les rebelles retranchés dans le nord de l'Irak.
   
"Dans les grandes villes, les jeunes Kurdes doivent donner une réponse (à l'opération). La guérilla du Kurdistan, ce n'est pas 7.000 ou 10.000 personnes, ce sont des centaines de milliers de personnes", a déclaré le chef de l'aile militaire du PKK Bahoz Erdal, cité par l'agence de presse Firat News.
   
"S'ils (l'Etat turc) veulent nous détruire, nos jeunes doivent rendre la vie dans les grandes métropoles insupportable (...) Les jeunes Kurdes doivent se réunir par groupes de deux pour brûler chaque soir des centaines de voitures", a affirmé Erdal à Firat News, considéré comme le porte-voix du PKK.
   
Le dirigant a appelé les jeunes Kurdes à "empoisonner la vie" des habitants des grandes agglomérations turques.
   
L'armée turque a lancé jeudi soir une opération terrestre dans le nord de l'Irak pour en déloger les rebelles du PKK qui y sont retranchés et utilisent la région comme une base arrière pour leurs actions en Turquie.
   
Au moins 79 rebelles kurdes et sept soldats turcs ont été tués jusque là, selon l'armée turque.
   
Les Etats-Unis fournissent depuis plusieurs mois des renseignements en temps réel sur les mouvements des rebelles en Irak à l'armée turque, qui a déjà mené plusieurs raids aériens et une opération terrestre de faible ampleur dans la région depuis le 16 décembre.
 

Première publication : 24/02/2008

COMMENTAIRE(S)