Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

LE DÉBAT

Donald Trump au Proche-Orient : quels enjeux ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce et ses créanciers proches d'un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Législatives : la campagne commence"

En savoir plus

Londres enquête aussi au Liechtenstein

Dernière modification : 25/02/2008

Selon la presse britannique, Londres aurait versé à un informateur près de 100 000 livres pour connaître les clients d'établissements bancaires au Liechtenstein. (Récit : P. Paccard)

LONDRES, 24 février - Le fisc britannique enquête sur une centaine de ressortissants possédant des comptes au  Liechtenstein après avoir acheté, comme l'Allemagne, des renseignements à un informateur, a rapporté le Sunday Times.
 

Le service des revenus et des douanes de Sa Majesté (HMRC) n'a pas confirmé les dires du journal dominical, selon lequel l'informateur aurait reçu 100.000 livres.
 

Il a toutefois souligné qu'il utilisait les pouvoirs conférés par le parlement pour protéger le ministère des Finances "de ceux qui cherchent à se cacher derrière les lois sur le secret pour priver le Royaume-Uni de recettes fiscales qu'il est habilité à recevoir".
 

L'Allemagne a ouvert une vaste enquête pour évasion fiscale impliquant des centaines de personnalités qui a déjà coûté sa place au président de la Deutsche Post, Klaus Zumwinkel, et pourrait faire chuter d'autres figures du patronat outre-Rhin.
 

Les services de renseignement allemands ont versé 4,2 millions d'euros à un informateur en échange d'un disque dur contenant des données bancaires du Liechtenstein sur un millier de cas présumés d'évasion fiscale.
 

Avec ses 35.000 habitants, le Liechtenstein, enclavé entre la Suisse et l'Autriche, dépend largement de ses activités bancaires, protégées par le secret. Il est avec Andorre et Monaco l'un des trois pays placés sur la liste noire de l'OCDE des paradis fiscaux non coopératifs.

Première publication : 25/02/2008

COMMENTAIRE(S)