Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Je ne sais pas pour qui voter"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

Londres enquête aussi au Liechtenstein

Dernière modification : 25/02/2008

Selon la presse britannique, Londres aurait versé à un informateur près de 100 000 livres pour connaître les clients d'établissements bancaires au Liechtenstein. (Récit : P. Paccard)

LONDRES, 24 février - Le fisc britannique enquête sur une centaine de ressortissants possédant des comptes au  Liechtenstein après avoir acheté, comme l'Allemagne, des renseignements à un informateur, a rapporté le Sunday Times.
 

Le service des revenus et des douanes de Sa Majesté (HMRC) n'a pas confirmé les dires du journal dominical, selon lequel l'informateur aurait reçu 100.000 livres.
 

Il a toutefois souligné qu'il utilisait les pouvoirs conférés par le parlement pour protéger le ministère des Finances "de ceux qui cherchent à se cacher derrière les lois sur le secret pour priver le Royaume-Uni de recettes fiscales qu'il est habilité à recevoir".
 

L'Allemagne a ouvert une vaste enquête pour évasion fiscale impliquant des centaines de personnalités qui a déjà coûté sa place au président de la Deutsche Post, Klaus Zumwinkel, et pourrait faire chuter d'autres figures du patronat outre-Rhin.
 

Les services de renseignement allemands ont versé 4,2 millions d'euros à un informateur en échange d'un disque dur contenant des données bancaires du Liechtenstein sur un millier de cas présumés d'évasion fiscale.
 

Avec ses 35.000 habitants, le Liechtenstein, enclavé entre la Suisse et l'Autriche, dépend largement de ses activités bancaires, protégées par le secret. Il est avec Andorre et Monaco l'un des trois pays placés sur la liste noire de l'OCDE des paradis fiscaux non coopératifs.

Première publication : 25/02/2008

COMMENTAIRE(S)