Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Londres enquête aussi au Liechtenstein

Dernière modification : 25/02/2008

Selon la presse britannique, Londres aurait versé à un informateur près de 100 000 livres pour connaître les clients d'établissements bancaires au Liechtenstein. (Récit : P. Paccard)

LONDRES, 24 février - Le fisc britannique enquête sur une centaine de ressortissants possédant des comptes au  Liechtenstein après avoir acheté, comme l'Allemagne, des renseignements à un informateur, a rapporté le Sunday Times.
 

Le service des revenus et des douanes de Sa Majesté (HMRC) n'a pas confirmé les dires du journal dominical, selon lequel l'informateur aurait reçu 100.000 livres.
 

Il a toutefois souligné qu'il utilisait les pouvoirs conférés par le parlement pour protéger le ministère des Finances "de ceux qui cherchent à se cacher derrière les lois sur le secret pour priver le Royaume-Uni de recettes fiscales qu'il est habilité à recevoir".
 

L'Allemagne a ouvert une vaste enquête pour évasion fiscale impliquant des centaines de personnalités qui a déjà coûté sa place au président de la Deutsche Post, Klaus Zumwinkel, et pourrait faire chuter d'autres figures du patronat outre-Rhin.
 

Les services de renseignement allemands ont versé 4,2 millions d'euros à un informateur en échange d'un disque dur contenant des données bancaires du Liechtenstein sur un millier de cas présumés d'évasion fiscale.
 

Avec ses 35.000 habitants, le Liechtenstein, enclavé entre la Suisse et l'Autriche, dépend largement de ses activités bancaires, protégées par le secret. Il est avec Andorre et Monaco l'un des trois pays placés sur la liste noire de l'OCDE des paradis fiscaux non coopératifs.

Première publication : 25/02/2008

COMMENTAIRE(S)