Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

L'obésité plus mortelle que le terrorisme

Dernière modification : 25/02/2008

Selon des experts de la santé, les maladies chroniques liées à l'hygiène de vie et à l'obésité causeraient plus de dégâts que le terrorisme international.

La surcharge pondérale augmente les risques de développer plusieurs types de cancer, selon les conclusions d'une revue d'études publiée samedi par l'hebdomadaire médical britannique, The Lancet.
  
Ces résultats viennent corroborer une étude publiée en octobre dernier par le World Cancer Research Fund International qui concluait que "le maintien d'un poids optimal tout au long de la vie pourrait être l'un des principaux moyens de se protéger du cancer".
  
Andrew Renehan (université de Manchester, Royaume-Uni) et ses collègues ont passé en revue 141 études -totalisant plus de 282.000 cas-, pour tenter de déterminer les conséquences d'une augmentation de l'indice de masse corporelle (IMC - rapport poids/taille) sur les risques de 20 cancers.
  
On parle de surpoids pour un IMC situé entre 25 et 30, et d'obésité lorsqu'il est supérieur à 30.
  
Les chercheurs ont montré qu'un gain de 5 points de l'IMC (correspondant à une prise de poids d'environ 15 kg pour un homme et 13 kg pour une femme) augmente de 52% le risque de cancer de l'oesophage chez l'homme, de 33% le cancer de la thyroïde, et de 24% le risque des cancers du colon et du rein.
  
Chez la femme, un gain de 5 points de l'IMC augmente de 59% le risque des cancers de l'utérus et de la vésicule biliaire, de 51% le risque de cancer de l'oesophage, de 34% le risque de cancer du rein.
  
Les chercheurs ont également noté des associations moins marquées entre un accroissement de l'IMC et les cancers du rectum et de la peau chez l'homme, les cancers du sein, du pancréas, de la thyroïde et du colon chez la femme, et, pour les deux sexes, les leucémies, myélomes multiples et lymphomes non hodgkiniens.
  
Ils relèvent que, dans la mesure où le tabagisme -considéré comme la cause principale des cancers dans les pays développés- tend à diminuer, l'excès pondéral pourrait devenir, dans le mode de vie de ces pays, le facteur de risque associé au cancer le plus important.

Première publication : 25/02/2008

COMMENTAIRE(S)