Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Gaza: nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Le site YouTube dans le collimateur du Pakistan

Dernière modification : 25/02/2008

Le Pakistan essaye de bloquer l'accès au site d'échange de vidéos YouTube, en raison de la "teneur blasphématoire" de certains contenus hébergés sur le site.

Le Pakistan a bloqué l'accès à Youtube et ordonné à tous les fournisseurs de services internet de faire de même en raison de la "teneur blasphématoire" et portant atteinte à l'islam des vidéos diffusées sur le site, ont indiqué dimanche les autorités.

Un comité interministériel a décidé de bloquer l'accès au site d'échange de vidéos YouTube, et ce "jusqu'à nouvel ordre", car il contient des "documents et vidéos blasphématoires", a déclaré à l'AFP un responsable gouvernemental.

D'autres officiels ont avancé que le site avait été interdit d'accès car il publiait des caricatures controversées du prophète Mohamed reproduites à nouveau par des journaux danois début février.

L'un des principaux fournisseurs de services, Micronet, a indiqué dans un courriel à ses abonnés que l'Autorité des télécommunications du Pakistan avait donné l'ordre à tous les fournisseurs de bloquer l'accès à YouTube "en raison de la teneur blasphématoire des vidéos et contenus" du site.

"Entre temps des utilisateurs d'internet peuvent écrire à YouTube.com pour retirer les vidéos choquantes ce qui permettrait aux autorités d'ordonner un déblocage du site", lit-on dans ce courrier électronique.

Dix-sept journaux danois, dont les trois plus grands quotidiens nationaux, ont publié le 13 février, au nom de la liberté d'expression, une caricature du prophète Mahomet réalisée par un auteur qui était la cible d'un projet d'attentat déjoué mardi par la police.

Au Pakistan, des centaines de jeunes ont défilé dans tout le pays, brûlant une effigie du Premier ministre du Danemark en signe de colère et exigeant que le gouvernement pakistanais rompe ses relations diplomatiques avec ce pays scandinave et boycotte ses produits.

En février 2006, de violentes manifestations contre ces caricatures avaient fait cinq morts.
 

Première publication : 25/02/2008

COMMENTAIRE(S)