Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Le site YouTube dans le collimateur du Pakistan

Dernière modification : 25/02/2008

Le Pakistan essaye de bloquer l'accès au site d'échange de vidéos YouTube, en raison de la "teneur blasphématoire" de certains contenus hébergés sur le site.

Le Pakistan a bloqué l'accès à Youtube et ordonné à tous les fournisseurs de services internet de faire de même en raison de la "teneur blasphématoire" et portant atteinte à l'islam des vidéos diffusées sur le site, ont indiqué dimanche les autorités.

Un comité interministériel a décidé de bloquer l'accès au site d'échange de vidéos YouTube, et ce "jusqu'à nouvel ordre", car il contient des "documents et vidéos blasphématoires", a déclaré à l'AFP un responsable gouvernemental.

D'autres officiels ont avancé que le site avait été interdit d'accès car il publiait des caricatures controversées du prophète Mohamed reproduites à nouveau par des journaux danois début février.

L'un des principaux fournisseurs de services, Micronet, a indiqué dans un courriel à ses abonnés que l'Autorité des télécommunications du Pakistan avait donné l'ordre à tous les fournisseurs de bloquer l'accès à YouTube "en raison de la teneur blasphématoire des vidéos et contenus" du site.

"Entre temps des utilisateurs d'internet peuvent écrire à YouTube.com pour retirer les vidéos choquantes ce qui permettrait aux autorités d'ordonner un déblocage du site", lit-on dans ce courrier électronique.

Dix-sept journaux danois, dont les trois plus grands quotidiens nationaux, ont publié le 13 février, au nom de la liberté d'expression, une caricature du prophète Mahomet réalisée par un auteur qui était la cible d'un projet d'attentat déjoué mardi par la police.

Au Pakistan, des centaines de jeunes ont défilé dans tout le pays, brûlant une effigie du Premier ministre du Danemark en signe de colère et exigeant que le gouvernement pakistanais rompe ses relations diplomatiques avec ce pays scandinave et boycotte ses produits.

En février 2006, de violentes manifestations contre ces caricatures avaient fait cinq morts.
 

Première publication : 25/02/2008

COMMENTAIRE(S)