Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

YouTube est de nouveau accessible au Pakistan

Dernière modification : 26/02/2008

Islamabad a levé le blocage de l'accès Internet à Youtube, après s'être assuré que le site d'échanges de vidéos avait bien retiré les caricatures danoises visant Mahomet.

Le Pakistan a levé mardi le blocage de l'accès à YouTube après que ce site internet d'échanges de vidéos eut retiré les caricatures danoises de Mahomet jugées "blasphématoires" à l'égard de l'islam, a annoncé Islamabad.
  
La République islamique du Pakistan avait imposé dimanche aux fournisseurs d'internet au Pakistan de bloquer l'accès à YouTube jusqu'à ce que cette société américaine retire de son site les images controversées.
  
"Nous avons donné instruction à tous les fournisseurs d'internet de débloquer l'accès à YouTube parce que le contenu incriminé en a été retiré", a annoncé à l'AFP Khurram Mehran, porte-parole de l'Autorité Pakistanaise des Télécommunications (PTA), organe du gouvernement.
  
La société YouTube n'était pas joignable aux Etats-Unis pour confirmer cette information.
  
Un comité interministériel pakistanais avait décidé dimanche de bloquer l'accès à YouTube "jusqu'à nouvel ordre", car il contenait des "documents et vidéos blasphématoires", selon Islamabad qui évoquait les caricatures danoises du prophète de l'islam.
  
Dix-sept journaux danois, dont les trois plus grands quotidiens nationaux, ont publié à nouveau le 13 février l'une des caricatures de Mahomet qui avaient provoqué un tollé dans le monde musulman en 2005.
  
L'auteur danois de la caricature était la cible d'un projet d'attentat, déjoué il y a une semaine par la police.
  
Lundi, YouTube avait assuré que le blocage au Pakistan avait perturbé deux heures durant dimanche l'accès à son site dans le reste du monde.
  
Si cela est vrai, "c'est involontaire et a dû survenir quand une société internationale, qui fournit de l'internet au Pakistan, a essayé de bloquer" l'accès à YouTube dans ce pays, pour se conformer à l'injonction des autorités, a expliqué à l'AFP un haut responsable de la PTA.
  
Au Pakistan, des centaines de jeunes ont défilé la semaine dernière, brûlant des symboles du Danemark et exigeant que le gouvernement pakistanais rompe ses relations diplomatiques avec ce pays et boycotte ses produits.
  
En février 2006, de violentes manifestations contre ces caricatures avaient fait cinq morts.

Première publication : 26/02/2008

COMMENTAIRE(S)