Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dice Kayek illumine la semaine de la haute couture à Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions réglementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

YouTube est de nouveau accessible au Pakistan

©

Dernière modification : 26/02/2008

Islamabad a levé le blocage de l'accès Internet à Youtube, après s'être assuré que le site d'échanges de vidéos avait bien retiré les caricatures danoises visant Mahomet.

Le Pakistan a levé mardi le blocage de l'accès à YouTube après que ce site internet d'échanges de vidéos eut retiré les caricatures danoises de Mahomet jugées "blasphématoires" à l'égard de l'islam, a annoncé Islamabad.
  
La République islamique du Pakistan avait imposé dimanche aux fournisseurs d'internet au Pakistan de bloquer l'accès à YouTube jusqu'à ce que cette société américaine retire de son site les images controversées.
  
"Nous avons donné instruction à tous les fournisseurs d'internet de débloquer l'accès à YouTube parce que le contenu incriminé en a été retiré", a annoncé à l'AFP Khurram Mehran, porte-parole de l'Autorité Pakistanaise des Télécommunications (PTA), organe du gouvernement.
  
La société YouTube n'était pas joignable aux Etats-Unis pour confirmer cette information.
  
Un comité interministériel pakistanais avait décidé dimanche de bloquer l'accès à YouTube "jusqu'à nouvel ordre", car il contenait des "documents et vidéos blasphématoires", selon Islamabad qui évoquait les caricatures danoises du prophète de l'islam.
  
Dix-sept journaux danois, dont les trois plus grands quotidiens nationaux, ont publié à nouveau le 13 février l'une des caricatures de Mahomet qui avaient provoqué un tollé dans le monde musulman en 2005.
  
L'auteur danois de la caricature était la cible d'un projet d'attentat, déjoué il y a une semaine par la police.
  
Lundi, YouTube avait assuré que le blocage au Pakistan avait perturbé deux heures durant dimanche l'accès à son site dans le reste du monde.
  
Si cela est vrai, "c'est involontaire et a dû survenir quand une société internationale, qui fournit de l'internet au Pakistan, a essayé de bloquer" l'accès à YouTube dans ce pays, pour se conformer à l'injonction des autorités, a expliqué à l'AFP un haut responsable de la PTA.
  
Au Pakistan, des centaines de jeunes ont défilé la semaine dernière, brûlant des symboles du Danemark et exigeant que le gouvernement pakistanais rompe ses relations diplomatiques avec ce pays et boycotte ses produits.
  
En février 2006, de violentes manifestations contre ces caricatures avaient fait cinq morts.

Première publication : 26/02/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)