Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Erdogan et l'effet boomerang"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les électeurs britanniques ne sont pas tous des vieux cons racistes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#PrayForIstanbul : le spectre de Daech

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Mali, 2 500 hommes vont renforcer le contingent de la mission de l'ONU

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

Les cas de tuberculose multirésistante en hausse

Dernière modification : 27/02/2008

L'incidence de la tuberculose multirésistante aux traitements n'a jamais été aussi élevée dans le monde, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé.


Selon l'analyse des données de l’enquête, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui déplore l'insuffisance des ressources financières pour lutter contre ce grave fléau, estime à près d'un demi-million les nouveaux cas de tuberculose multirésistante (MR) annuellement dans le monde, soit 5% environ du total de neuf millions.

Mais l'étendue de ce problème demeure inconnue alors que tous les pays ne sont pas en mesure de fournir les informations nécessaires, soulignent les auteurs de ce document.

Seuls six pays d’Afrique, zone géographique où le nombre de cas de tuberculose est le plus élevé, ont pu recueillir des données complètes sur la pharmacorésistance pour ce rapport, le premier de l'OMS à traiter ce phénomène.

D’autres pays africains n’ont pas pu procéder aux enquêtes nécessaires en raison de l'absence d'équipement et de personnel qualifié pour identifier la tuberculose résistante aux antibiotiques, utilisés normalement pour traiter l'infection en six mois.

"Sans de telles données, il est difficile d’estimer la charge et les tendances réelles de la tuberculose multirésistante et ultra-résistante dans une région donnée", souligne Abigail Wright, le principal auteur de ce rapport.

"Il est probable que des flambées de pharmacorésistance n’ont pas été observées ni détectées", ajoute-t-il.

Cette forme de tuberculose est dans la plupart des cas fatale aux personnes dont le système immunitaire est très affaibli par le sida.

Le rapport de l'OMS constate ainsi un lien entre l'infection par le virus du sida et la tuberculose MR.
 

Première publication : 27/02/2008

COMMENTAIRE(S)