Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : Le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Lettonie : le gouverneur de la banque centrale arrêté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fourcade en or : "Quel pied !"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pete Souza, ancien photographe à la Maison Blanche : "Obama a beaucoup d'humour"

En savoir plus

Une vidéo raciste secoue l'Afrique du Sud

Dernière modification : 28/02/2008

Une vidéo montrant des étudiants sud-africains blancs en train d'humilier des employés noirs dans une université a créé une onde de choc dans le pays, encore marqué par des décennies d'apartheid.

Une vidéo montrant des étudiants blancs sud-africains humiliant des employés noirs de leur université a provoqué une vague d’indignation à travers l’Afrique du Sud, hanté par des décennies d’apartheid.

 

La vidéo montre l’un des quatre étudiants urinant dans un plat de soupe posé sur la lunette des toilettes de l’université « University of the Free State », située dans une région « Afrikaner » agricole conservatrice.

 

« C’est l’ingrédient final », déclare l’étudiant en mettant la soupe à chauffer au micro-onde avant de la donner à manger aux employés – quatre femmes et un homme, tous plus âgés. « Voilà ce que l’on pense de l’intégration », ajoute un autre étudiant.

 

Les quatre jeunes hommes réagissent ainsi au mélange des étudiants noirs et blancs dans les résidences du campus, imposé par l’Université à la rentrée prochaine.

 

La mobilisation a été instantanée sur le campus. Les cours ont été annulés, étudiants et employés ont manifesté mercredi, réclamant des poursuites judiciaires à l’encontre des quatre hommes.

 

La police a dû intervenir. « Cette vidéo nous bouleverse tous. Votre réaction est justifiée, mais s’il vous plaît, vous êtes ici pour apprendre, vous êtes dans ce campus car vous en avez le droit ! », lance la directrice de l’Université dans un mégaphone pour tenter de ramener le calme.

 

Une enquête a été ouverte. Deux des étudiants ont été renvoyés de l’établissement, les deux autres ayant terminé leurs études. Tous les quatre sont poursuivis par la justice.
 

Première publication : 28/02/2008

COMMENTAIRE(S)