Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Visite de Nicolas Sarkozy en Afrique du Sud

Dernière modification : 28/02/2008

Le président français Nicolas Sarkozy a atterri jeudi matin au Cap, la capitale parlementaire de l'Afrique du Sud où il va rester deux jours pour une visite d'Etat, en provenance du Tchad.

Le chef de l'Etat, accompagné d'une solide délégation industrielle dans la première puissance économique du continent, devait être reçu en milieu de matinée par son homologue sud-africain Thabo Mbeki, puis prononcer un discours devant le Parlement.
   
Un contrat pour une centrale à charbon devrait notemment être signé, pour 1,4 milliard d'euros, ainsi qu'une série d'accords technologiques et scientiques.
   
D'autres contrats dans le secteur énergétique sont prévus, avec le conglomérat Bouygues et la compagnie d'électricité EDF en partenariat avec le groupe sud-africain Aveng, alors que l'Afrique du Sud traverse une grave crise énergétique qui menace sa croissance.
   
Le PDG du groupe nucléaire Areva, Anne Lauvergeon, fait partie de la délégation. L'Afrique du Sud, qui dispose déjà de la seule centrale nucléaire d'Afrique noire, veut en construire une deuxième et a approché Areva ainsi que son concurrent américain Westinghouse.
   
La France est le 8e partenaire économique de l'Afrique du Sud, avec des échanges totaux de 3,3 milliards de dollars en 2007.
   
Les discussions avec Thabo Mbeki devraient également porter sur les conflits sur le continent, notamment sur les tensions au Tchad.
   
Une rencontre avec Jacob Zuma, élu en décembre contre Mbeki président du Congrès national africain (ANC, au pouvoir depuis les premières élections multiraciales de 1994), était prévue vendredi matin.
   
Nicolas Sarkozy, accompagné de son épouse Carla Bruni-Sarkozy, devait ensuite quitter Le Cap pour Johannesburg, pour la partie privée de son programme qui annonce notamment un entretien avec le premier président noir d'Afrique du Sud, le héros de la lutte antiapartheid Nelson Mandela.
  

Première publication : 28/02/2008

COMMENTAIRE(S)