Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Mauritanie : le typha, catastrophe écologique, se transforme en petit miracle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Moscovici : "Je veux que le 5 décembre, nous ayons une "liste noire" de paradis fiscaux"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Liberté de la presse : les crimes contres les journalistes européens impunis?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Guerre de Bosnie-Herzégovine : le procès de Ratko Mladic touche à sa fin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Proche-Orient : le processus de réconciliation Fatah-Hamas en bonne voie

En savoir plus

Attentat au cours des funérailles d'un policier

Dernière modification : 01/03/2008

Un attentat suicide a fait au moins 38 morts au Pakistan. Il a été perpétré lors des obsèques d'un policier tué quelques heures plus tôt par l'explosion d'une bombe dans le Nord-Ouest du pays.

ISLAMABAD, 29 février (Reuters) - Un attentat suicide a fait
au moins 38 morts et une cinquantaine de blessés vendredi lors
des obsèques d'un policier tué quelques heures plus tôt avec
deux de ses collègues par l'explosion d'une bombe dans le
nord-ouest du pays, ont déclaré à Reuters des responsables des
services de renseignement.
 

Le principal hôpital de la région de Swat, à Saïdu Sharif, a
receptionné 34 corps, a déclaré le médecin chef, Mohammad Khan.
Mais les responsables des services de renseignement ont affirmé
que le bilan atteignait 38 morts. Khan a indiqué que l'on
dénombrait en outre une cinquantaine de blessés.
 

Un demi millier de personnes assistaient aux funérailles.
 

 L'attentat a eu lieu dans la région montagneuse de Swat,
limitrophe de la zone tribale insoumise du Nord-Waziristan, où
l'armée pakistanaise affronte depuis des mois une insurrection
islamiste.

Première publication : 29/02/2008

COMMENTAIRE(S)