Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Attentat au cours des funérailles d'un policier

Dernière modification : 01/03/2008

Un attentat suicide a fait au moins 38 morts au Pakistan. Il a été perpétré lors des obsèques d'un policier tué quelques heures plus tôt par l'explosion d'une bombe dans le Nord-Ouest du pays.

ISLAMABAD, 29 février (Reuters) - Un attentat suicide a fait
au moins 38 morts et une cinquantaine de blessés vendredi lors
des obsèques d'un policier tué quelques heures plus tôt avec
deux de ses collègues par l'explosion d'une bombe dans le
nord-ouest du pays, ont déclaré à Reuters des responsables des
services de renseignement.
 

Le principal hôpital de la région de Swat, à Saïdu Sharif, a
receptionné 34 corps, a déclaré le médecin chef, Mohammad Khan.
Mais les responsables des services de renseignement ont affirmé
que le bilan atteignait 38 morts. Khan a indiqué que l'on
dénombrait en outre une cinquantaine de blessés.
 

Un demi millier de personnes assistaient aux funérailles.
 

 L'attentat a eu lieu dans la région montagneuse de Swat,
limitrophe de la zone tribale insoumise du Nord-Waziristan, où
l'armée pakistanaise affronte depuis des mois une insurrection
islamiste.

Première publication : 29/02/2008

COMMENTAIRE(S)