Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Le yoga, nouvelle arme d'influence

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK, organisation de l’État islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : la bourse d'Athènes rouvre dans le rouge après 5 semaines de fermeture

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Nucléaire iranien : John Kerry tente de rassurer les monarchies du Golfe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Calais - Migrants : "La frontière tue"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tony Parker : "On n'a jamais eu autant de talents dans notre équipe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

Des milliers d'Haïtiens réclament le retour d'Aristide

Dernière modification : 01/03/2008

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Port-au-Prince pour réclamer au président René Préval le retour en Haïti de l'ex-président Jean Bertrand Aristide, en exil en Afrique du Sud depuis quatre ans.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi sans incident à Port-au-Prince pour réclamer le retour en Haïti de l'ex-président Jean Bertrand Aristide quatre ans après son départ, a constaté l'AFP sur place.
   
Les manifestants venus des quartiers pauvres de la capitale haïtienne, ont défilé sous la surveillance de la police. Ils brandissaient des pancartes réclamant le retour de M. Aristide, exilé en Afrique du Sud.
   
"Nous demandons au président René Préval de ne pas oublier son engagement de favoriser le retour de Jean Bertrand Aristide", ont rappelé des manifestants devant le Palais présidentiel haïtien.
   
"Nous avons voté M. Préval en 2006 pour obtenir le retour de notre idole", a déclaré un manifestant portant un T-shirt à l'éffigie d'Aristide et montrant une photo géante de l'ancien président, renversé par une insurrection armée le 29 février 2004.
   
Auparavant, les manifestants s'étaient arrêtés devant les locaux de l'ambassade des Etats-Unis pour dénoncer le rôle qu'aurait joué ce pays dans la chute de M. Aristide.
   
Après l'élection de M. Préval en février 2006, Jean Bertrand Aristide avait manifesté la volonté de rentrer en Haïti pour s'occuper d'éducation.
  

Première publication : 01/03/2008

COMMENTAIRE(S)