Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

Un pas de plus vers le Code mondial antidopage

Dernière modification : 01/03/2008

Sepp Blatter, président de la Fédération internationale de football (FIFA), et John Fahey, président de l'Agence mondiale antidopage, coopèrent pour un Code mondial antidopage dans le football.

ZURICH - Sepp Blatter, président de la Fédération internationale de football (Fifa), et John Fahey, son homologue de l'Agence mondiale antidopage (AMA), ont signé vendredi à Zurich une déclaration d'intention visant à "renforcer leur coopération", indique un communiqué de la Fifa.
  
Ce document réaffirme d'un côté "le soutien inconditionnel de la Fifa à la lutte contre le dopage" et de l'autre le respect de l'AMA envers "la spécificité des sports d'équipes", notamment en ce qui concerne l'obligation constante de localisation faite aux sportifs de haut niveau afin de faciliter les contrôles inopinés.
  
Une procédure de consultation AMA/sports d'équipes est actuellement en cours et doit aboutir, a priori en mai prochain, à l'établissement des règles en matière de localisation.
  
La déclaration d'intention Fifa/AMA signée vendredi est un document transitoire avant la mise en conformité des règlements Fifa avec le Code mondial antidopage révisé, adopté à Madrid en novembre 2007. Ce nouveau Code entrera en vigueur au 1er janvier 2009 et la Fifa, comme les autres fédérations internationales, a jusqu'à cette date pour s'y conformer.
  
Vendredi, la Fifa a encore réaffirmé sa satisfaction envers la philosophie générale du Code mondial révisé qui introduit une plus grande flexibilité des sanctions dans la loi antidopage par rapport au premier Code, en vigueur depuis 2004. Une souplesse qui était l'une des principales revendications du monde du football.
  
Après, de son propre aveu, avoir longtemps sous-estimé l'importance des phénomènes de dopage dans son sport, Sepp Blatter s'est engagé dans la lutte antidopage en 2007, devenant notamment membre du conseil de fondation de l'AMA en mai dernier.
  

Première publication : 01/03/2008

COMMENTAIRE(S)