Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Lesotho : possible tentative de coup d'État

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Un pas de plus vers le Code mondial antidopage

Dernière modification : 01/03/2008

Sepp Blatter, président de la Fédération internationale de football (FIFA), et John Fahey, président de l'Agence mondiale antidopage, coopèrent pour un Code mondial antidopage dans le football.

ZURICH - Sepp Blatter, président de la Fédération internationale de football (Fifa), et John Fahey, son homologue de l'Agence mondiale antidopage (AMA), ont signé vendredi à Zurich une déclaration d'intention visant à "renforcer leur coopération", indique un communiqué de la Fifa.
  
Ce document réaffirme d'un côté "le soutien inconditionnel de la Fifa à la lutte contre le dopage" et de l'autre le respect de l'AMA envers "la spécificité des sports d'équipes", notamment en ce qui concerne l'obligation constante de localisation faite aux sportifs de haut niveau afin de faciliter les contrôles inopinés.
  
Une procédure de consultation AMA/sports d'équipes est actuellement en cours et doit aboutir, a priori en mai prochain, à l'établissement des règles en matière de localisation.
  
La déclaration d'intention Fifa/AMA signée vendredi est un document transitoire avant la mise en conformité des règlements Fifa avec le Code mondial antidopage révisé, adopté à Madrid en novembre 2007. Ce nouveau Code entrera en vigueur au 1er janvier 2009 et la Fifa, comme les autres fédérations internationales, a jusqu'à cette date pour s'y conformer.
  
Vendredi, la Fifa a encore réaffirmé sa satisfaction envers la philosophie générale du Code mondial révisé qui introduit une plus grande flexibilité des sanctions dans la loi antidopage par rapport au premier Code, en vigueur depuis 2004. Une souplesse qui était l'une des principales revendications du monde du football.
  
Après, de son propre aveu, avoir longtemps sous-estimé l'importance des phénomènes de dopage dans son sport, Sepp Blatter s'est engagé dans la lutte antidopage en 2007, devenant notamment membre du conseil de fondation de l'AMA en mai dernier.
  

Première publication : 01/03/2008

COMMENTAIRE(S)