Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

Un pas de plus vers le Code mondial antidopage

Dernière modification : 01/03/2008

Sepp Blatter, président de la Fédération internationale de football (FIFA), et John Fahey, président de l'Agence mondiale antidopage, coopèrent pour un Code mondial antidopage dans le football.

ZURICH - Sepp Blatter, président de la Fédération internationale de football (Fifa), et John Fahey, son homologue de l'Agence mondiale antidopage (AMA), ont signé vendredi à Zurich une déclaration d'intention visant à "renforcer leur coopération", indique un communiqué de la Fifa.
  
Ce document réaffirme d'un côté "le soutien inconditionnel de la Fifa à la lutte contre le dopage" et de l'autre le respect de l'AMA envers "la spécificité des sports d'équipes", notamment en ce qui concerne l'obligation constante de localisation faite aux sportifs de haut niveau afin de faciliter les contrôles inopinés.
  
Une procédure de consultation AMA/sports d'équipes est actuellement en cours et doit aboutir, a priori en mai prochain, à l'établissement des règles en matière de localisation.
  
La déclaration d'intention Fifa/AMA signée vendredi est un document transitoire avant la mise en conformité des règlements Fifa avec le Code mondial antidopage révisé, adopté à Madrid en novembre 2007. Ce nouveau Code entrera en vigueur au 1er janvier 2009 et la Fifa, comme les autres fédérations internationales, a jusqu'à cette date pour s'y conformer.
  
Vendredi, la Fifa a encore réaffirmé sa satisfaction envers la philosophie générale du Code mondial révisé qui introduit une plus grande flexibilité des sanctions dans la loi antidopage par rapport au premier Code, en vigueur depuis 2004. Une souplesse qui était l'une des principales revendications du monde du football.
  
Après, de son propre aveu, avoir longtemps sous-estimé l'importance des phénomènes de dopage dans son sport, Sepp Blatter s'est engagé dans la lutte antidopage en 2007, devenant notamment membre du conseil de fondation de l'AMA en mai dernier.
  

Première publication : 01/03/2008

COMMENTAIRE(S)