Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Gazprom réduit d'un quart ses livraisons à l'Ukraine

Dernière modification : 03/03/2008

Cette réduction menaçait Kiev depuis l'échec des négociations avec Moscou sur le dossier gazier. Elle intervient alors que la victoire de Dmitri Medvedev à l'élection présidentielle russe est confirmée.

Le géant russe Gazprom a réduit lundi matin de 25% ses livraisons de gaz à l'Ukraine suite au conflit gazier qui les oppose, a indiqué un de ses porte-parole.
   
"Gazprom a aujourd'hui réduit de 25% ses livraisons de gaz à l'Ukraine à partir de 10h00 du matin", a déclaré le porte-parole, Sergueï Kouprianov, lors d'un point presse.
   
"La consommation de gaz hors contrat continue en Ukraine. De plus, aucun accord déterminant le schéma de notre collaboration à venir dans le domaine du gaz n'a été signé" entre les deux parties, a-t-il expliqué.
   
Toutefois, "les livraisons de gaz aux consommateurs européens se poursuivent et se poursuivront à plein régime", a-t-il assuré.

Première publication : 03/03/2008

COMMENTAIRE(S)