Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

Gazprom réduit d'un quart ses livraisons à l'Ukraine

Dernière modification : 03/03/2008

Cette réduction menaçait Kiev depuis l'échec des négociations avec Moscou sur le dossier gazier. Elle intervient alors que la victoire de Dmitri Medvedev à l'élection présidentielle russe est confirmée.

Le géant russe Gazprom a réduit lundi matin de 25% ses livraisons de gaz à l'Ukraine suite au conflit gazier qui les oppose, a indiqué un de ses porte-parole.
   
"Gazprom a aujourd'hui réduit de 25% ses livraisons de gaz à l'Ukraine à partir de 10h00 du matin", a déclaré le porte-parole, Sergueï Kouprianov, lors d'un point presse.
   
"La consommation de gaz hors contrat continue en Ukraine. De plus, aucun accord déterminant le schéma de notre collaboration à venir dans le domaine du gaz n'a été signé" entre les deux parties, a-t-il expliqué.
   
Toutefois, "les livraisons de gaz aux consommateurs européens se poursuivent et se poursuivront à plein régime", a-t-il assuré.

Première publication : 03/03/2008

COMMENTAIRE(S)