Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Politiciens sous pression au Pays basque

Dernière modification : 05/03/2008

Au Pays basque espagnol, les politiciens non nationalistes craignent pour leur sécurité. Les indépendantistes radicaux appellent au boycott des élections du 9 mars. (Reportage : A. Percept)

A première vue, l'ambiance est bon enfant au stand du parti conservateur, sur le front de mer de la ville basque de Saint-Sébastien. Mais à quelques mètres de là, des gardes du corps surveillent l'entrée d'un grand hôtel, où se tient un meeting du Parti populaire (PP). Ils veillent à la sécurité des élus 24h/24.

Plusieurs leaders de droite ont en effet été récemment la cible d'un nouveau phénomène : l'intrusion d'indépendantistes radicaux lors des réunions publiques. Antonio Basagoiti, Conseiller municipal PP à Bilbao, en témoigne.

Dans la campagne au Pays basque, les paroles sont associées aux actes, comme le montre une bombe qui a été posée devant le siège du Parti socialiste, dans la ville de Derio. De faible ampleur, cet attentat n'a pas fait de victimes mais ce genre d'actes rappelle aux Basques que l'ETA reste présent.

A Saint-Sébastien, les indépendantistes font campagne eux aussi et ils prônent l'abstention. Leur parti, ANV (Action nationaliste basque), a été interdit début février, car il est considéré comme un relais politique de l'ETA. La justice espagnole a également suspendu l'activité politique d’un autre parti radical basque, le PCTV (Parti communiste des terres basques), qui ne peut pas non plus présenter de candidats.

Les observateurs regarderont donc de très près le taux d'abstention au Pays basque dimanche. Un chiffre intéressant pour évaluer la vigueur de l'indépendantisme radical.

Première publication : 03/03/2008

COMMENTAIRE(S)