Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

Gazprom réduit encore ses livraisons de gaz

Dernière modification : 05/03/2008

Gazprom réduit ses livraisons de gaz à Kiev de 25 % supplémentaires et n'exclut pas de les restreindre encore. (Récit : C. Bruneau)

Le géant russe Gazprom a réduit de 25% supplémentaires ses livraisons de gaz à l'Ukraine et n'exclut pas de les réduire encore davantage, a annoncé mardi son porte-parole, Sergueï Kouprianov, selon des images retransmises en direct par la chaîne de télévision Vesti.
   
"Actuellement, les livraisons de gaz, comme cela a été annoncé, ont été réduites de 25% supplémentaires", a-t-il déclaré depuis le siège de Gazprom à Moscou.
   
"Si la partie ukrainienne ne revient pas à la table de négociations, je n'exclus pas une nouvelle réduction des livraisons de gaz", a-t-il ajouté.
   
L'influent géant russe avait déjà annoncé avoir réduit ses livraisons d'un quart la veille (de 35%, selon les Ukrainiens) en raison notamment d'un conflit sur la dette de l'Ukraine.

Première publication : 04/03/2008

COMMENTAIRE(S)