Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Erasmus, 30 ans de bonheur estudiantin ?

En savoir plus

Un soldat français de l'Eufor porté disparu

Dernière modification : 04/03/2008

Un soldat français de la force européenne chargée de sécuriser l'est du Tchad et de la Centrafrique a été porté disparu lundi soir après un incident survenu au Soudan où son véhicule avait pénétré par erreur.


Un soldat français de la force européenne chargée de sécuriser l'est du Tchad et de la Centrafrique a été porté disparu lundi soir après un incident survenu au Soudan où son véhicule avait pénétré par erreur, ont annoncé les états-majors de l'Eufor Tchad-RCA et des armées à Paris.

Selon un communiqué de l'Eufor Tchad-RCA, cet "incident frontalier" -premier incident notable depuis le début en janvier du déploiement de la force européenne- s'est produit dans la région de Tissi (localité tchadienne frontalière du Soudan, ndlr), au sud-est de la zone d'opérations".

"Un véhicule léger de type Land-Rover a traversé non intentionnellement la frontière et pénétré sur 3 km en territoire soudanais", a précisé l'Eufor, indiquant qu'une "tentative de récupération du véhicule avait été confrontée à des tirs hostiles", contraignant les soldats à se replier.

"Un soldat de l'Eufor est actuellement porté disparu", a ajouté la force européenne, spécifiant "qu'aucune autre information ne pouvait être immédiatement communiquée pour des raisons opérationnelles".

Le soldat appartenait aux "forces d'entrée en premier" sur le théâtre des opérations, a toutefois précisé un porte-parole de l'Eufor interrogé par l'AFP, se refusant à confirmer qu'il s'agissait d'un membre des forces spéciales françaises.

De son côté, l'état-major des armées à Paris a indiqué, sans plus de détails, que le soldat porté disparu était de nationalité française et qu'un autre autre militaire français se trouvant dans le même véhicule avait été récupéré lors de cet incident qui s'est produit vers 15H00 locales (14H00 GMT).

Le second soldat, légèrement blessé, a été évacué par hélicoptère vers l'hôpital de campagne de Birao, en République centrafricaine.

L'Eufor Tchad-RCA est chargée de veiller à la sécurité d'une mission de police de l'ONU ainsi que des centaines de milliers de réfugiés soudanais du Darfour et de personnes déplacées dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique.

Le déploiement de l'Eufor, qui comptera 3.700 soldats au total dont 2.100 Français, et devait initialement démarrer fin 2007, a été retardé en raison de l'offensive des rebelles tchadiens sur N'Djaména début février.

 

Première publication : 04/03/2008

COMMENTAIRE(S)