Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • Manuel Valls à La Rochelle : "La gauche n’a jamais été aussi nécessaire"

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Les 103 enfants peuvent rejoindre leurs familles

Dernière modification : 08/03/2008

Les 103 enfants, que l'association L'Arche de Zoé avait tenté de faire sortir du Tchad le 25 octobre dernier, peuvent désormais rejoindre leurs familles, annonce le gouvernement tchadien.

Le ministère tchadien des Affaires sociales a donné son accord vendredi à la réunification avec leur famille des 103 enfants que l'association française Arche de Zoé avait tenté de faire sortir du Tchad le 25 octobre 2007, a indiqué l'Unicef à Genève.
  
Depuis l'arrestation à Abéché (est du Tchad) des membres de l'Arche de Zoé qui s'apprêtaient à faire embarquer les enfants vers la France, les 103 enfants étaient maintenus dans un orphelinat de la ville et pris en charge par l'Unicef.
  
Parmi les enfants, 21 filles et 82 garçons âgés de un an à dix ans, seuls cinq seraient des Soudanais, tous les autres sont Tchadiens, selon l'Unicef.
  
L'organisation onusienne a révélé que les enfants provenaient essentiellement des départements de Wadi Fira et Assoungha (régions d'Adré et Tine), dans l'est du Tchad, près de la frontière avec le Soudan.
  
Cinq d'entre eux, pour lesquels les vérifications d'identité se poursuivent, seraient originaires d'un village soudanais proche de la frontière tchadienne.
  
Des équipes de l'Unicef envoyées sur place ont vérifié la validité des informations récoltées auprès des enfants.
  
"L'Unicef se félicite que la réunification puisse avoir lieu, elle va se faire dans les meilleurs délais", a commenté à l'AFP Véronique Taveau, porte-parole de l'Unicef. "Ce qui compte pour nous, c'est que les enfants retrouvent leur famille".
  
Les membres de l'Arche de Zoé présentaient comme des orphelins du Darfour (ouest du Soudan) les enfants qu'ils avaient l'intention de faire adopter par des familles françaises, alors que nombre d'entre eux ont au moins un parent.
  
Selon les informations récoltées auprès des enfants et des familles par l'Unicef, "certains enfants ont été déplacés avec comme explication que leur éducation serait prise en charge par un centre d'ONG à Abéché", a indiqué l'Unicef.
  
Les six Français membres de l'Arche de Zoé ont été condamnés le 26 décembre 2007 à N'Djamena à huit ans de travaux forcés et ont été transférés en France.
  
Les condamnés ont vu leur peine transformée le 28 janvier en huit ans de prison ferme en France conformément au droit français et leurs avocats ont formulé auprès de la présidence française des demandes de grâce.
  
Le président tchadien Idris Deby a affirmé jeudi qu'il envisageait de les gracier dans "un peu moins d'un mois", mais après avoir "trouvé une solution" à la question de l'indemnisation des familles des 103 enfants.
  

Première publication : 07/03/2008

COMMENTAIRE(S)