Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

Economie

Air France prêt à faire son offre définitive sur Alitalia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/10/2009

Le groupe Air France-KLM fera son offre de reprise définitive sur la compagnie aérienne italienne jeudi 13 ou vendredi 14 mars, selon une source syndicale italienne, après une rencontre avec le président d'Alitalia.

 

Reuters - La compagnie aérienne franco-néerlandaise Air France-KLM fera son offre de reprise définitive et ferme sur Alitalia jeudi 13 ou vendredi 14 mars, a déclaré jeudi une source syndicale italienne, après une rencontre avec le président d'Alitalia, Maurizio Prato.

 

Cette source, qui a requis l'anonymat, a souligné que toute acquisition de la compagnie aérienne italienne en difficuté devra obtenir le feu vert du gouvernement, de l'autorité européenne de la concurrence et des syndicats de la compagnie.

 

Elle précise qu'Air France est restée ferme sur la question des suppressions d'emplois, répétant qu'elles seraient en ligne avec les intentions d'Alitalia en la matière. Air France a déjà déclaré auparavant que son projet de supprimer 1.700 postes était conforme au propre business plan d'Alitalia.

 

Marco Veneziani, du syndicat UIL chez Alitalia, favorable à un accord avec Air France-KLM a de son côté déclaré qu'un des aspects positifs était que les suppressions d'emplois dans cet accord semblaient "moins importantes qu'attendu".

 

Une source proche de la compagnie aérienne franco-néerlandaise a confirmé par ailleurs qu'Air France-KLM envisageait toujours de déposer son offre ferme de reprise sur Alitalia et qu'elle réunirait lundi son conseil d'administration pour aborder la question et avancer sur le dossier.

 

Des syndicalistes d'Alitalia ont déclaré que l'avenir des activités de services au sol d'Alitalia, AZ Servizi, était encore en discussion.

 

"Cela a été une réunion sans relief car Prato ne peut prendre des engagements mais seulement transmettre des informations. Je suis inquiet car le sort d'AZ Servizi n'est pas clair", a déclaré Mauro Rossi, qui appartient à un des principaux syndicats d'Alitalia, FILT-Cgil. "Nous sommes ouverts au dialogue mais nous ne pouvons accepter cette logique de 'c'est à prendre ou à laisser'".

 

Les syndicats ont déclaré qu'Air France-KLM devrait présenter un cadre d'ensemble de l'accord d'ici Pâques, qui tombe le 23 mars.

Première publication : 07/03/2008

COMMENTAIRE(S)