Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Arche de Zoé : grâce probable dans "moins d'un mois"

Dernière modification : 07/03/2008

Dans une interview exclusive pour FRANCE 24, le président tchadien Idriss Déby a indiqué qu’une grâce présidentielle en faveur des six membres de l’Arche de Zoé pourrait intervenir dans "moins d'un mois".

 

Dans une interview exclusive pour FRANCE 24, le président tchadien Idriss Déby a indiqué qu’un pardon présidentiel était à l’étude concernant les six membres de l’Arche de Zoé, condamnés par une cour tchadienne pour avoir tenté d’enlever 103 enfants vers l’Europe.

 

Déby a cependant précisé qu’aucune décision n’avait été prise pour l’instant, mais qu’il n’était pas contre l’idée d’un pardon.

 

« Non, nous n’avons pas encore pris une décision parce que j’ai eu, courant février, la demande de grâce exprimée par les avocats des six membres de l’Arche de Zoé condamnés à huit ans de prison ferme. Nous avons des procédures judiciaires chez nous » a dit le président du Tchad dans le Talk de Paris. « Sur le principe, je suis parfaitement d’accord, j’ai accepté. Il y a une procédure. La procédure est lancée. Cela prendra, comme je l’ai dit, moins d’un mois. »

 

Et d'ajouter : « [...] Je suis prêt, comme je l’ai déjà dit, non pas à pardonner, ce n’est pas le mot, mais à accepter la demande de grâce. »

 

En décembre 2007, le Tchad a condamné les six membres de l’Arche de Zoé à huit ans de travaux forcés après avoir tenté d’évacuer illégalement 103 enfants du Tchad vers la France.

 

Après avoir été emprisonnés au Tchad, ils ont été transférés en France où ils purgent une peine de prison d’une durée équivalente.

 
Qui paiera les indemnités ?
 

Dans son jugement, la justice tchadienne a également ordonné le dédommagement des familles des victimes à hauteur de 4 milliards de francs CFA, soit près de 6 millions d’euros. Le président Idriss Déby a rappelé que la question du dédommagement se posait toujours.

 

« Ces familles, qui va les indemniser ? Est-ce que c’est la France ? Est-ce que ce sont les membres de l’Arche de Zoé ? » s’interroge Idriss Déby.

 

Même s’il prétend ne pas lier les deux, le président tchadien a précisé que la libération des détenus ne pourrait être considérée avant d’avoir réglé la question des compensations financières.

 

Ce vendredi, le ministre de Budget français Eric Woerth a affirmé que le gouvernement ne pouvait être tenu responsable du paiement des dédommagements.

 

« Je n'ai pas le sentiment que l'Etat doive payer cela, évidemment, ce n'est pas une dette de l'Etat. C'est un sujet que nous allons évoquer avec la justice et qui ne concerne pas directement l'Etat", a-t-il dit sur LCI.

 

Dans le Talk de Paris, Idriss Déby a également commenté les enlèvements d’opposants tchadiens, survenus après l’attaque des rebelles contre la capitale tchadienne N’Djamena. Lisez la suite ici.

Première publication : 07/03/2008

COMMENTAIRE(S)