Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

L'aspirine peut réduire les risques de cancer du sein

©

Dernière modification : 07/03/2008

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'aspirine, pourraient réduire jusqu'à 20% le risque de cancer du sein et améliorer son traitement, selon une étude britannique.

Certains anti-inflammatoires comme l'aspirine peuvent réduire jusqu'à 20% le risque de cancer du sein, selon une étude publiée vendredi en Grande-Bretagne.
   
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pourraient également jouer un rôle dans le traitement des femmes souffrant d'un cancer du sein, selon cette synthèse de 21 études menées auprès de 37.000 femmes depuis 27 ans, publiée dans l'International Journal of Clinical Practice.
   
Les auteurs soulignent toutefois qu'avant de conseiller aux femmes de prendre de l'aspirine régulièrement, d'autres études seront nécessaires pour déterminer si les risques d'effets secondaires ne sont pas plus élevés que les bénéfices attendus en matière de prévention.
   
"Après avoir évalué les résultats de plus de 20 études, nous avons conclu que les AINS pourraient bien apporter une protection importante contre les cancers du sein ainsi qu'un complément au traitement déjà disponible pour les femmes souffrant de cette maladie", relève Ian Fentiman, professeur à l'hôpital Guy's and St-Thomas de Londres.
   
"Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent réduire le risque de cancer de 20% mais le dosage et la durée ne sont pas fixés, pas plus que la faisabilité d'un tel programme pour la population à risque", prévient toutefois le professeur Fentiman.
   
De plus, cette réduction des risques d'environ 20% "est peut-être due à la seule aspirine et pas aux autres AINS", ajoute le spécialiste.
   
De précédentes études ont déjà attribué à l'aspirine des vertus en matière de prévention du cancer colo-rectal ou de protection du système cardio-vasculaire notamment.

Première publication : 07/03/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)