Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La CAN fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Le budget de l'armée a connu une érosion constante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'Equateur dit avoir capturé cinq guérilléros

Dernière modification : 07/03/2008

L'armée équatorienne dit avoir capturé cinq membres des FARC sur son territoire. Cette arrestation intervient dans un contexte de tensions avec la Colombie, qui accuse l'Equateur de protéger les guérilléros.

QUITO, 6 mars (Reuters) - L'armée équatorienne a dit avoir capturé cinq guérilléros colombiens présumés du côté équatorien de la frontière séparant les deux pays, a annoncé jeudi une porte-parole du gouvernement.

La Colombie a accusé l'Equateur de protéger les guérilléros des Forces armées révolutionnaires de Colombie responsables, en un peu plus de quarante ans, de la mort de plusieurs milliers de Colombiens.

Les forces colombiennes ont tué samedi une vingtaine de guérilléros lors d'un raid en territoire équatorien, déclenchant une crise diplomatique dans la région.

L'Equateur, le Venezuela et le Nicaragua ont rompu leurs relations diplomatiques avec Bogota en dénonçant une violation par la Colombie de la souveraineté équatorienne.
 

Première publication : 07/03/2008

COMMENTAIRE(S)