Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

Marion Jones écrouée

Dernière modification : 07/03/2008

L'ancienne reine du sprint Marion Jones, condamnée en janvier à six mois de prison pour avoir menti à la justice américaine, a commencé à purger sa peine dans une prison du Texas.

L'ex-sprinteuse américaine Marion Jones, condamnée en janvier à six mois de prison ferme pour parjure, est entrée dans une prison du Texas vendredi pour purger sa peine, a-t-on appris auprès d'une porte-parole de l'administration pénitentiaire.
   
"Elle est arrivée un peu avant midi à la prison nommée Federal Medical Center-Carswell et située à Fort Worth", a indiqué à l'AFP Traci Billingsley, sans plus de détails.
   
Marion Jones, 32 ans, avait été condamnée par la justice américaine à six mois de prison et deux ans de mise à l'épreuve pour avoir menti aux enquêteurs fédéraux.
   
En octobre, lors d'une conférence de presse, l'ex-championne, en larmes, avait reconnu s'être dopée après des années de déni.
   
Ces aveux lui avaient valu de perdre ses cinq médailles, dont trois en or, remportées lors des jeux Olympiques de Sydney (2000) et d'être rayée des annales olympiques.
   
Condamnée le 11 janvier par un juge fédéral à White Plains (New York), elle avait jusqu'au 11 mars pour se rendre.
   
Jones, qui devra purger une grande partie de sa peine avant de pouvoir être éventuellement libérée pour bonne conduite, souhaitait être incarcérée dans le Texas, près d'Austin, où elle est actuellement installée.
   
Mariée en secondes noces à l'ancien sprinteur trinidadien Obadele Thompson, Marion Jones, mère de deux enfants, dont l'un de 7 mois, voulait pouvoir rester près de sa famille.
   
L'ancienne sprinteuse a été condamnée pour avoir menti aux enquêteurs fédéraux à trois reprises. D'abord, en novembre 2003, dans le cadre de l'affaire Balco, du nom du laboratoire californien qui a fourni des produits dopants à nombre d'athlètes, puis en août et novembre 2006 au sujet de l'affaire de fraudes bancaires impliquant notamment le père de son premier fils, lui-même ancien sprinteur, Tim Montgomery.

Première publication : 07/03/2008

COMMENTAIRE(S)