Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Venezuela a lancé le "petro", sa cryptomonnaie officielle

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin : une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive turque sur Afrin en Syrie : un nouveau rapport de force entre Damas et Ankara ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

Benfica : Camacho jette l'éponge

Dernière modification : 10/03/2008

La direction du Benfica Lisbonne a accepté la démission de son entraîneur espagnol, José Antonio Camacho, qu'il a présenté à l'issue d'un énième match nul à domicile. L'ancien international portugais Fernando Chalana devrait le remplacer.

L'entraîneur espagnol du Benfica Lisbonne José Antonio Camacho a présenté sa démission dimanche soir, arguant d'un manque de motivation de ses joueurs, à l'issue du septième match nul à domicile en championnat cette saison.

"Je crois que c'est le mieux pour l'équipe. La motivation que je vois chez les joueurs, d'après moi, n'est pas normale", a déclaré Camacho en conférence de presse à l'issue du match nul (2-2) concédé face à la lanterne rouge du championnat portugais, l'Uniao de Leiria.

"Je ne suis pas motivé. Nous avons sept matches nuls et une défaite à domicile. J'ai parlé au président et je lui ai dit que la situation pourrait ne pas s'améliorer", a-t-il ajouté, exprimant l'espoir que les joueurs "soient plus productifs avec un autre entraîneur".

Le président du club Luis Filipe Vieira, présent aux côtés de Camacho, a annoncé que la décision de l'entraîneur était "irréversible" et que la direction allait se réunir d'urgence pour faire face à cette situation.

A titre intérimaire, l'adjoint Fernando Chalana remplacera Camacho lors du prochain match, contre Getafe en coupe de l'UEFA, a annoncé à l'agence Lusa le service de presse du club.

José Antonio Camacho avait pris les commandes de l'équipe de Lisbonne cette saison, à la deuxième journée du championnat, et avait signé pour deux ans avec le club, qu'il connaissait déjà pour l'avoir entraîné entre août 2003 et mai 2004.

Le Benfica est actuellement deuxième du classement en championnat, à 14 points du FC Porto, et doit affronter mercredi Getafe (1e div. espagnole), en match retour des huitièmes de finale de l'UEFA, après avoir perdu (1-2) lors du match aller.

L'ancien international portugais Fernando Chalana devrait remplacer jusqu'à la fin de la saison au Benfica (1re div. portugaise) l'entraîneur espagnol José Antonio Camacho, qui a démissionné, a annoncé lundi le président du club lisboète Luis Filipe Vieira.

"En principe, il assurera cette fonction jusqu'à la fin de la saison, a déclaré M. Vieira lors d'une conférence de presse. L'expérience nous dit que remplacer des entraîneurs en cours de saison n'est pas forcément chose facile".

"Etant donné le peu de temps qui nous sépare de la fin du championnat, nous devons prendre des décisions prudentes", a-t-il expliqué.

L'ancien international Fernando Chalana, 49 ans, qui a évolué au Benfica 12 saisons, entre 1975 et 1990, est membre de l'équipe technique depuis 2002.

Première publication : 10/03/2008

COMMENTAIRE(S)