Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

Benfica : Camacho jette l'éponge

Dernière modification : 10/03/2008

La direction du Benfica Lisbonne a accepté la démission de son entraîneur espagnol, José Antonio Camacho, qu'il a présenté à l'issue d'un énième match nul à domicile. L'ancien international portugais Fernando Chalana devrait le remplacer.

L'entraîneur espagnol du Benfica Lisbonne José Antonio Camacho a présenté sa démission dimanche soir, arguant d'un manque de motivation de ses joueurs, à l'issue du septième match nul à domicile en championnat cette saison.

"Je crois que c'est le mieux pour l'équipe. La motivation que je vois chez les joueurs, d'après moi, n'est pas normale", a déclaré Camacho en conférence de presse à l'issue du match nul (2-2) concédé face à la lanterne rouge du championnat portugais, l'Uniao de Leiria.

"Je ne suis pas motivé. Nous avons sept matches nuls et une défaite à domicile. J'ai parlé au président et je lui ai dit que la situation pourrait ne pas s'améliorer", a-t-il ajouté, exprimant l'espoir que les joueurs "soient plus productifs avec un autre entraîneur".

Le président du club Luis Filipe Vieira, présent aux côtés de Camacho, a annoncé que la décision de l'entraîneur était "irréversible" et que la direction allait se réunir d'urgence pour faire face à cette situation.

A titre intérimaire, l'adjoint Fernando Chalana remplacera Camacho lors du prochain match, contre Getafe en coupe de l'UEFA, a annoncé à l'agence Lusa le service de presse du club.

José Antonio Camacho avait pris les commandes de l'équipe de Lisbonne cette saison, à la deuxième journée du championnat, et avait signé pour deux ans avec le club, qu'il connaissait déjà pour l'avoir entraîné entre août 2003 et mai 2004.

Le Benfica est actuellement deuxième du classement en championnat, à 14 points du FC Porto, et doit affronter mercredi Getafe (1e div. espagnole), en match retour des huitièmes de finale de l'UEFA, après avoir perdu (1-2) lors du match aller.

L'ancien international portugais Fernando Chalana devrait remplacer jusqu'à la fin de la saison au Benfica (1re div. portugaise) l'entraîneur espagnol José Antonio Camacho, qui a démissionné, a annoncé lundi le président du club lisboète Luis Filipe Vieira.

"En principe, il assurera cette fonction jusqu'à la fin de la saison, a déclaré M. Vieira lors d'une conférence de presse. L'expérience nous dit que remplacer des entraîneurs en cours de saison n'est pas forcément chose facile".

"Etant donné le peu de temps qui nous sépare de la fin du championnat, nous devons prendre des décisions prudentes", a-t-il expliqué.

L'ancien international Fernando Chalana, 49 ans, qui a évolué au Benfica 12 saisons, entre 1975 et 1990, est membre de l'équipe technique depuis 2002.

Première publication : 10/03/2008

COMMENTAIRE(S)