Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

Le Soudan réclame 40 000 dollars à l'UE

Dernière modification : 10/03/2008

Le Soudan réclame 40 000 dollars à l'UE pour le décès des quatre nomades, qui tentaient de récupérer le corps d'un soldat français de l'Eufor, mort à proximité de la frontière tchadienne.

KHARTOUM, 10 mars - Les autorités soudanaises réclament 40.000 dollars pour le décès de quatre nomades tués alors qu'ils tentaient de récupérer le corps d'un soldat français de l'Eufor mort à proximité de la frontière tchadienne, a-t-on appris auprès du ministère soudanais des Affaires étrangères.

La requête a été transmise à une délégation de l'Union européenne venue vendredi à Khartoum pour organiser le rapatriement de la dépouille de ce sergent des forces spéciales françaises, mort la semaine dernière dans l'ouest du Soudan.

Le sergent Polin est la première victime enregistrée dans les rangs de l'Eufor, la force de l'Union européenne en cours de déploiement au Tchad et qui comptera à terme 3.700 soldats afin de sécuriser les 400.000 réfugiés et déplacés qui vivent dans l'est du pays.
"Il est d'usage au Soudan que lorsque une personne est tuée involontairement, ses proches reçoivent une compensation", a expliqué le porte-parole du ministère soudanais, Ali al-Sadig. "Nous n'avons pas procédé sur une base officielle. Mais une requête informelle a été faite à l'Eufor."

Les quatre nomades ont péri dans l'explosion d'une grenade dont était équipé le soldat français. L'engin s'est déclenché alors qu'ils soulevaient la dépouille du soldat pour la charger sur un chameau.

La mort du soldat français de l'Eufor tué lors d'une incursion présentée comme accidentelle en territoire soudanais a suscité une condamnation des autorités françaises, dont les troupes représenteront à terme la moitié du contingent européen.

Vendredi, le président Nicolas Sarkozy a condamné "avec la plus grande fermeté l'usage délibéré et disproportionné de la force" à l'encontre de soldats de l'Eufor.
 

Première publication : 10/03/2008

COMMENTAIRE(S)