Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Le Soudan réclame 40 000 dollars à l'UE

Dernière modification : 10/03/2008

Le Soudan réclame 40 000 dollars à l'UE pour le décès des quatre nomades, qui tentaient de récupérer le corps d'un soldat français de l'Eufor, mort à proximité de la frontière tchadienne.

KHARTOUM, 10 mars - Les autorités soudanaises réclament 40.000 dollars pour le décès de quatre nomades tués alors qu'ils tentaient de récupérer le corps d'un soldat français de l'Eufor mort à proximité de la frontière tchadienne, a-t-on appris auprès du ministère soudanais des Affaires étrangères.

La requête a été transmise à une délégation de l'Union européenne venue vendredi à Khartoum pour organiser le rapatriement de la dépouille de ce sergent des forces spéciales françaises, mort la semaine dernière dans l'ouest du Soudan.

Le sergent Polin est la première victime enregistrée dans les rangs de l'Eufor, la force de l'Union européenne en cours de déploiement au Tchad et qui comptera à terme 3.700 soldats afin de sécuriser les 400.000 réfugiés et déplacés qui vivent dans l'est du pays.
"Il est d'usage au Soudan que lorsque une personne est tuée involontairement, ses proches reçoivent une compensation", a expliqué le porte-parole du ministère soudanais, Ali al-Sadig. "Nous n'avons pas procédé sur une base officielle. Mais une requête informelle a été faite à l'Eufor."

Les quatre nomades ont péri dans l'explosion d'une grenade dont était équipé le soldat français. L'engin s'est déclenché alors qu'ils soulevaient la dépouille du soldat pour la charger sur un chameau.

La mort du soldat français de l'Eufor tué lors d'une incursion présentée comme accidentelle en territoire soudanais a suscité une condamnation des autorités françaises, dont les troupes représenteront à terme la moitié du contingent européen.

Vendredi, le président Nicolas Sarkozy a condamné "avec la plus grande fermeté l'usage délibéré et disproportionné de la force" à l'encontre de soldats de l'Eufor.
 

Première publication : 10/03/2008

COMMENTAIRE(S)