Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Gaza : Israël accepte de prolonger la trêve, le Hamas tire des roquettes

    En savoir plus

  • En images : affrontements en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Nigeria : état d’alerte après le premier cas mortel d’Ebola

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Les États-Unis évacuent leur ambassade en Libye

    En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

Le Soudan réclame 40 000 dollars à l'UE

Dernière modification : 10/03/2008

Le Soudan réclame 40 000 dollars à l'UE pour le décès des quatre nomades, qui tentaient de récupérer le corps d'un soldat français de l'Eufor, mort à proximité de la frontière tchadienne.

KHARTOUM, 10 mars - Les autorités soudanaises réclament 40.000 dollars pour le décès de quatre nomades tués alors qu'ils tentaient de récupérer le corps d'un soldat français de l'Eufor mort à proximité de la frontière tchadienne, a-t-on appris auprès du ministère soudanais des Affaires étrangères.

La requête a été transmise à une délégation de l'Union européenne venue vendredi à Khartoum pour organiser le rapatriement de la dépouille de ce sergent des forces spéciales françaises, mort la semaine dernière dans l'ouest du Soudan.

Le sergent Polin est la première victime enregistrée dans les rangs de l'Eufor, la force de l'Union européenne en cours de déploiement au Tchad et qui comptera à terme 3.700 soldats afin de sécuriser les 400.000 réfugiés et déplacés qui vivent dans l'est du pays.
"Il est d'usage au Soudan que lorsque une personne est tuée involontairement, ses proches reçoivent une compensation", a expliqué le porte-parole du ministère soudanais, Ali al-Sadig. "Nous n'avons pas procédé sur une base officielle. Mais une requête informelle a été faite à l'Eufor."

Les quatre nomades ont péri dans l'explosion d'une grenade dont était équipé le soldat français. L'engin s'est déclenché alors qu'ils soulevaient la dépouille du soldat pour la charger sur un chameau.

La mort du soldat français de l'Eufor tué lors d'une incursion présentée comme accidentelle en territoire soudanais a suscité une condamnation des autorités françaises, dont les troupes représenteront à terme la moitié du contingent européen.

Vendredi, le président Nicolas Sarkozy a condamné "avec la plus grande fermeté l'usage délibéré et disproportionné de la force" à l'encontre de soldats de l'Eufor.
 

Première publication : 10/03/2008

COMMENTAIRE(S)