Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

La Chine connaît une inflation record en février

Dernière modification : 11/03/2008

La Chine a enregistré, en février, son plus haut niveau d'inflation en près de douze ans, l'indice des prix à la consommation bondissant de 8,7 %. Conséquence : la Bourse de Shanghaï a chuté.

PEKIN, 11 mars (Reuters) - L'inflation annuelle des prix à
la consommation en Chine a atteint 8,7% en février, soit son
niveau le plus haut depuis plus de 11 ans, contre 7,1% en
janvier, a annoncé mardi l'Office national des statistiques.
 

La nouvelle devrait inquiéter les dirigeants chinois,
soucieux de stabilité économique, à quelques mois des Jeux
olympiques.
 

Des économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un
taux d'inflation de 8,0%.
 

"L'inquiétude grandit de voir l'inflation de la Chine
échapper à tout contrôle", estime Li Huiyong, analyste chez
Shenyin & Wanguo Securities à Shanghai.
 

La Bourse de Shanghai a chuté en réaction à ces chiffres,
les investisseurs tenant compte des taux d'intérêt élevés.
 

"Cela signifie que de nouvelles mesures de discipline
monétaire sont en vue", juge pour sa part Gao Lingzhi, stratège
chez Great Wall Securities, à Shenzhen.
 

"Je crois que le gouvernement pourrait augmenter encore les
taux d'intérêt et accélérer l'appréciation du yuan, ce qui
nuirait aux fabricants chinois."
 

Le dernier précédent d'une telle inflation en Chine remonte
à mai 1996, où elle avait été mesurée à 8,9%.
 

Les prix alimentaires, qui affectent un tiers des dépenses
des ménages, ont augmenté de 23,2% en février par rapport à 2007
contre une augmentation de 18,2% dans les 12 mois qui ont
précédé janvier.
 

L'Office des statistiques impute en grande partie cette
hausse étonnante au froid inhabituellement mordant de cet hiver
et aux hausses de prix saisonnières dues au Nouvel an lunaire.
 

Le porc, denrée de base pour les 1,3 milliard d'habitants du
pays, coûtait en février 2008 63,4% de plus qu'en février 2007,
les légumes 46% de plus et l'huile de cuisine 41% de plus.
 

Les prix non alimentaires ont augmenté de 1,6% en février
par rapport à l'année précédente, soit un peu plus vite qu'en
février (1,5%).
 

L'Office des statistiques juge dès lors plus difficile pour
le gouvernement de tenir son objectif d'une inflation inférieure
à 4,8%, son taux moyen l'an dernier.
 

"Nous devons rester lucides et juger correctement la
situation, et nous prendrons des mesures efficaces pour lutter
contre la croissance excessive des niveaux de prix globaux afin
de préserver une croissance économique saine mais rapide",
a-t-il dit.

Première publication : 11/03/2008

COMMENTAIRE(S)