Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

MODE

Des artisans dévorés par leur passsion

En savoir plus

FOCUS

Ebola : une campagne de vaccination redonne espoir à la Guinée

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les lingots d'or cachés de Jean-Marie Le Pen

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

États-Unis : la légalisation attendue du mariage gay

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le troisième mandat de la discorde

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Niger : une cinquantaine de soldats tués dans une attaque de Boko Haram

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le chômage poursuit sa hausse en mars

En savoir plus

Lille remporte le derby du Nord

Dernière modification : 13/03/2008

Lille remporte une victoire importante pour le maintien sur son rival du Nord, Lens, lors d'un match en retard de la 19ème journée de la ligue 1. C'est la première victoire lilloise sur les terres de son voisin depuis 2001.

Bastos et Béria ont permis à Lille de remporter une victoire importante dans sa lutte pour le maintien contre une équipe de Lens (1-2) qui continue de stagner, lors du match en retard de la 19e journée de Ligue 1, mardi au stade Félix-Bollaert.


Avec ce succès, le troisième à l'extérieur de la saison, les hommes de Claude Puel, qui ne s'étaient plus imposés chez leurs voisins depuis février 2001 (0-1), grimpent à la 11e place avec cinq points d'avance sur Sochaux, premier relégable. Et prennent une revanche après leur élimination en Coupe de la Ligue à Amiens contre cette même équipe (0-1).


Lens (33 pts), qui court après un succès en L1 depuis un mois, reste, lui, aux portes de la zone de relégation avec toujours le même petit avantage sur Sochaux et Paris (31 pts). Les Lensois n'ont plus gagné à domicile depuis Lyon (3-0) le 20 janvier et doivent absolument se reprendre dimanche contre Marseille.


"C'est une claque", a admis l'entraîneur Jean-Pierre Papin, satisfait du contenu de son équipe qui a eu, selon lui, le tort de compliquer son jeu, d'avoir voulu "inventer des gestes" pour marquer des buts. "C'est dommage parce qu'il y avait la place pour faire quelque chose", a-t-il estimé.


"Notre prestation à Valenciennes (0-0) n'avait pas été reconnue parce que nous n'avions pas matérialisé. Ce match est dans la lignée de ce que nous faisons depuis le début de l'année. Notre victoire est méritée", a constaté Puel, se félicitant que les joueurs "soient enfin récompensés".


Comme souvent cette saison, les Lillois ont mieux maîtrisé le jeu, laissant peu d'espaces à leurs adversaires. Mais, pour une fois, il ne leur a pas fallu plusieurs occasions pour rentabiliser. Sur un centre de Lichtsteiner, Bastos, dont un but, après une faute de main de Runje, avait été refusé (15), a profité d'un ballon mal repoussé par Demont pour marquer d'un tir croisé (17).


Dans ce contexte, les supporteurs lensois, dont beaucoup sont arrivés en retard, garderont plus comme souvenirs de la période initiale les habituels embouteillages de derby aux alentours de Bollaert que ceux autour du but de Sylva. Les absences des Belhadj, Rémy ou Maoulida, non qualifiés, ont pesé dans le liant du jeu des "Sang et or", gênés peut-être par le vent de face.


L'activité de Monterrubio, les raids de Dindane ou de Boukari n'ont guère inquiété des Lillois bien en place, autour d'un solide Rami. Vent dans le dos, les Lensois ont poussé. Seulement comme Dindane (79) ou Mangane (80), ils se sont compliqués la tâche avant de céder devant Béria (83), qui a inscrit son premier but en L1. La tête lobée de Hilton (86) ne pouvait plus rien changer.

Première publication : 12/03/2008

COMMENTAIRE(S)