Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

L'AOC Champagne s'étend face à la demande

©

Dernière modification : 14/03/2008

Confrontée à des ventes record qui provoquent une pénurie de raisins d'origine "champagne", l'administration française a décidé d'agrandir la région autorisée à utiliser ce nom convoité. (Récit : P. Godart)

Quarante nouvelles communes vont pouvoir être intégrées à la très convoitée aire d'appellation champagne, après le "feu vert" donné jeudi par l'INAO, une mesure destinée à satisfaire la demande grandissante de cette boisson dans le monde.
  
"L'aire d'appellation, qui comprenait 319 communes sur 33.500 hectares, va pouvoir compter 357 communes", a annoncé Yves Bénard, président du comité vins et eaux-de-vie de l'Institut national de l'origine et de la qualité, lors d'une conférence de presse.
  
Selon des informations en provenance des professionnels, quarante nouvelles communes intégreraient l'aire d'appellation, tandis que deux y figurant déjà actuellement seraient rayées de cette carte.
  
Champenois et ancien haut dirigent de LVMH, premier groupe mondial de champagne, Yves Bénard a précisé qu'il n'avait pas participé au vote, acquis à l'unanimité, concernant l'extension de l'aire de champagne.
  
La liste des nouvelles communes sera connue "dans une quinzaine de jours" lors de la publication de la décision de l'INAO au Journal Officiel, a indiqué  M. Bénard, sans donner plus de détail.
  
Les communes de l'aire d'appellation champagne sont situées dans les départements de la Marne, de l'Aube, de l'Aisne et de la Haute-Marne.
  
Défini par une loi de 1927 --fondée sur les déclarations faites à l'époque par les communes sur leur tradition viticole-- et des critères techniques établis par l'INAO en 1984, le l'extension du périmètre de l'AOC (appellation d'origine contrôlée) avait été décidée en 2003.
  
Mais ce n'est qu'en 2015, après les délais de recours des enquêtes publiques, que l'INAO déterminera les parcelles des nouvelles communes sur lesquelles de nouvelles vignes seront autorisées a être plantées.
  
Comme il faut à une vigne 3 ans pour produire du raisin pour le champagne et encore 3 ans pour que les bouteilles se bonifient dans les caves, ce n'est qu'en 2021 que la décision prise par l'INAO jeudi produira ses premiers effets, en apportant une production supplémentaire de champagne, a tenu a préciser M. Bénard.
  
Un maximum de 400 millions de bouteilles peut être actuellement produit chauqe année.
  
La révision de l'aire d'appellation intervient alors que le champagne connaît un succès croissant dans le monde: les ventes en 2007 ont atteint un nouveau record avec 338,7 millions de bouteilles contre 321,6 millions en 2006.
  
C'est surtout le succès de ce vin à bulles, symbole de la gastronomie française, à l'étranger qui porte la croissance.
  
Les exportations ont atteint en 2007 un record de 150,9 millions de bouteilles vendues dans 190 pays, soit +7,3% par rapport à 2006, confirmant l'émergence de pays comme la Russie et la Chine.
  
Parmi les dix premiers pays consommateurs dans le monde, la Grande-Bretagne caracole en tête avec 38,9 millions de bouteilles (+5,8%), selon les chiffres du Comité interprofessionnel du vin de champagne (CIVC).
  
Les Etats-Unis arrivent juste derrière avec 21,7 millions de bouteilles en dépit d'une baisse de 6,2% en 2007 liée à la parité dollar/euro, mais devant l'Allemagne (12,9 millions) et l'Italie (10,3 millions).
  
Sur le continent asiatique --9% des exportations-- la Chine bat tous les records de hausse (+30%) avec 650.000 bouteilles vendues. Elle est désormais au 23e rang mondial des pays consommateurs.

Première publication : 14/03/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)