Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Pendant ce temps, au Nigeria..."

En savoir plus

20 soldats français blessés au Kosovo

Dernière modification : 18/03/2008

Vingt soldats français de la force de l'Otan au Kosovo ont été blessés, au cours d'affrontements avec la population locale serbe à Mitrovica. Huit d'entre eux ont été transférés à l'hôpital. (Récit : C. Dansette)

Vingt soldats français ont été blessés lundi à Mitrovica dans des affrontements avec la population serbe locale, et huit d'entre eux ont été transférés à l'hôpital, a-t-on appris auprès de l'état-major des armées (EMA) à Paris.
  
L'EMA avait fait état dans un premier temps de trois soldats français blessés, "dont un grièvement" atteint "à la tête".
  
"Sur l'ensemble de l'opération, on a une vingtaine de Français qui ont été blessés. Huit ont été évacués vers l'hôpital de Plana (Kosovo), douze ont été soignés sur place à l'issue de l'action", a indiqué à l'AFP le commandant Christophe Prazuck, porte-parole de l'EMA.
  
Leur vie "n'est pas en danger", a précisé l'officier.
  
Les violences ont suivi une opération de police pour déloger des Serbes qui occupaient depuis vendredi deux tribunaux de l'ONU, réclamant d'être placés sous l'autorité de l'Etat serbe. Selon l'Otan, 25 policiers de l'ONU, huit soldats de la force de l'Otan (Kfor) et 80 Serbes ont été blessés.
  
C'est la première fois depuis la déclaration d'indépendance du Kosovo le 17 février, rejetée notamment par Belgrade et Moscou, que des membres des forces internationales au Kosovo subissent des tirs.
  
Selon le commandant Prazuck, "les affrontements ont commencé avec des jets de pierres et de cocktails Molotov", puis "des lancers de grenade et des tirs d'armes". "Les éléments français, la Kfor et la police de la Minuk (mission de l'Onu au Kosovo) ont riposté à chaque fois, à niveau", a précisé l'officier, ce qui veut dire que les militaires français ont ouvert le feu.
  
Sur le déroulement des événements, "lundi à 05H00, la police de l'Onu a investi le tribunal de Mitrovica-Nord", avec "en deuxième rideau l'appui de la Kfor". "Rapidement des manifestants sont arrivés autour du tribunal. Il semble qu'à un moment des éléments plus violents, plus radicaux, se soient joints à la manifestation et ont lancé des grenades et tiré avec des armes", a-t-il indiqué.
  
Selon le commandant Prazuck, "la Kfor a fait renforcer son dispositif à Mitrovica et en particulier autour du tribunal".
  
Quelque 2.000 militaires français sont déployés au Kosovo, "dont 1.800 dans la task force multinationale nord".

Première publication : 17/03/2008

COMMENTAIRE(S)