Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

20 soldats français blessés au Kosovo

Dernière modification : 18/03/2008

Vingt soldats français de la force de l'Otan au Kosovo ont été blessés, au cours d'affrontements avec la population locale serbe à Mitrovica. Huit d'entre eux ont été transférés à l'hôpital. (Récit : C. Dansette)

Vingt soldats français ont été blessés lundi à Mitrovica dans des affrontements avec la population serbe locale, et huit d'entre eux ont été transférés à l'hôpital, a-t-on appris auprès de l'état-major des armées (EMA) à Paris.
  
L'EMA avait fait état dans un premier temps de trois soldats français blessés, "dont un grièvement" atteint "à la tête".
  
"Sur l'ensemble de l'opération, on a une vingtaine de Français qui ont été blessés. Huit ont été évacués vers l'hôpital de Plana (Kosovo), douze ont été soignés sur place à l'issue de l'action", a indiqué à l'AFP le commandant Christophe Prazuck, porte-parole de l'EMA.
  
Leur vie "n'est pas en danger", a précisé l'officier.
  
Les violences ont suivi une opération de police pour déloger des Serbes qui occupaient depuis vendredi deux tribunaux de l'ONU, réclamant d'être placés sous l'autorité de l'Etat serbe. Selon l'Otan, 25 policiers de l'ONU, huit soldats de la force de l'Otan (Kfor) et 80 Serbes ont été blessés.
  
C'est la première fois depuis la déclaration d'indépendance du Kosovo le 17 février, rejetée notamment par Belgrade et Moscou, que des membres des forces internationales au Kosovo subissent des tirs.
  
Selon le commandant Prazuck, "les affrontements ont commencé avec des jets de pierres et de cocktails Molotov", puis "des lancers de grenade et des tirs d'armes". "Les éléments français, la Kfor et la police de la Minuk (mission de l'Onu au Kosovo) ont riposté à chaque fois, à niveau", a précisé l'officier, ce qui veut dire que les militaires français ont ouvert le feu.
  
Sur le déroulement des événements, "lundi à 05H00, la police de l'Onu a investi le tribunal de Mitrovica-Nord", avec "en deuxième rideau l'appui de la Kfor". "Rapidement des manifestants sont arrivés autour du tribunal. Il semble qu'à un moment des éléments plus violents, plus radicaux, se soient joints à la manifestation et ont lancé des grenades et tiré avec des armes", a-t-il indiqué.
  
Selon le commandant Prazuck, "la Kfor a fait renforcer son dispositif à Mitrovica et en particulier autour du tribunal".
  
Quelque 2.000 militaires français sont déployés au Kosovo, "dont 1.800 dans la task force multinationale nord".

Première publication : 17/03/2008

COMMENTAIRE(S)