Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Réforme du travail : Macron à l'épreuve du feu

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Diane Kruger en compétition avec "In the Fade"

En savoir plus

FOCUS

Afrique de l'Ouest : un navire pour lutter contre le pillage de la pêche

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : au cœur de la bataille de Mossoul, autopsie d'un chaos

En savoir plus

MODE

Expos, défilé, livre : Jacquemus déclare son amour à Marseille

En savoir plus

Les journalistes de la BBC relâchés

Dernière modification : 17/03/2008

Les quatre journalistes de la BBC arrêtés dimanche par la police irlandaise ont été libérés lundi sans faire l'objet de poursuites. Ils enquêtaient sur des activités paramilitaires et sur la situation en Irlande du Nord.

Les quatre journalistes de la BBC arrêtés dimanche par la police irlandaise dans le cadre d'une enquête sur des activités paramilitaires, ont été libérés lundi sans faire l'objet de poursuites, a annoncé la chaîne de télévision britannique.
   
"Les quatre membres du personnel de la BBC ont été libérés", a indiqué un porte-parole de la BBC à l'AFP.
   
Quatre des 11 personnes arrêtées dans cette affaire "ont été relâchées sans faire l'objet de poursuite", a confirmé la police irlandaise dans un communiqué.
   
Les quatre journalistes, et sept autres hommes toujours détenus, avaient été arrêtés en vertu de la loi antiterroriste irlandaise et placés en garde à vue dans trois postes de police du comté de Donegal, situé au nord-ouest, à la frontière avec l'Irlande du Nord.
   
La BBC avait affirmé dimanche que ses journalistes étaient bien mandatés par la chaîne et que les "autres parties présentes" connaissaient leur statut.

Première publication : 17/03/2008

COMMENTAIRE(S)