Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali: 160 pompiers tentent de sauver le marché de Bamako

En savoir plus

LE DÉBAT

Laurent Wauquiez : quel projet pour la droite ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sahel : "L'ennemi a évolué, mais nous aussi", selon l'amiral Isnard

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Chilla, un nouveau visage du hip-hop féminin français

En savoir plus

FOCUS

Sénatoriale dans l’Alabama : une élection qui divise sur fond de pédophilie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Super Poutine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'OMC sous la pression des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Laurent Wauquiez, adroit ou à droite?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

La course à la Maison-Blanche vue du Proche-Orient

Dernière modification : 19/03/2008

Israéliens et Palestiniens suivent de près la course à la présidentielle aux Etats-Unis. Un reportage de Marc de Chalvron.

Les Israéliens se passionnent pour les primaires américaines. Interrogé par FRANCE 24, un habitant de Jérusalem déclare : "McCain est un conservateur modére, il doit encore faire ses preuves auprès des fondamentalistes chrétiens, qui sont de fervents supporters d'Israël".

Haaretz, l'un des grands quotidiens israéliens, a demandé à ses internautes de noter les différents candidats sur son site Internet. Le républicain John McCain arrive en tête, talonné par Hillarry Clinton, alors que Barack Obama est nettement distancé.

Côté palestinien, on ne partage pas ce point de vue. Moustafa Barghouti, l'ancien ministre de l'Information, résume la manière dont les Palestinien perçoivent les différents candidats : "Je pense qu'Obama est le candidat qui représente le plus le changement pour les Palestiniens. En ce qui concerne Clinton et McCain, je ne sais pas."

Comme le reste du monde, Israéliens et Palestiniens attendent de voir pour qui l'Amérique va voter en novembre, et surtout quel impact cette élection va avoir sur la région.

Première publication : 18/03/2008

COMMENTAIRE(S)