Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Décès du réalisateur Anthony Minghella

Dernière modification : 18/03/2008

Le réalisateur britannique Anthony Minghella, récompensé en 1996 par neuf Oscars pour son film "Le patient anglais", est décédé à l'âge de 54 ans. Minghella avait également signé "Le Talentueux M. Ripley" en 2000.

Le réalisateur britannique Anthony Minghella, lauréat d'un Oscar pour le "Patient anglais" en 1996, est mort mardi à l'âge de 54 ans des suites d'un cancer.


Minghella avait été opéré avec succès la semaine dernière à Londres pour soigner un cancer des amygdales. Il a succombé à une hémorragie dans la nuit de lundi à mardi, a expliqué son agent Leslee Dart.


"C'était quelqu'un de vraiment génial, un homme vraiment, vraiment bien, un brillant écrivain, un excellent réalisateur et quelqu'un qui a énormément contribué à notre industrie", a déclaré le producteur David Puttnam.
Minghella avait également signé "Le Talentueux M. Ripley" en 2000, pour lequel il avait été en lice pour l'Oscar du meilleur scénario.


Parmi ses autres films figuraient "Truly, Madly, Deeply" ou encore "Retour à Cold Mountain".

Minghella, père de deux enfants, était marié avec la chorégraphe Carolyn Choa.
 

Première publication : 18/03/2008

COMMENTAIRE(S)