Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Jacques Ferrier construira le pavillon français

Dernière modification : 19/03/2008

L'architecte Jacques Ferrier a été retenu pour construire le pavillon français de l'Exposition universelle de Shanghai de 2010. D'un coût de 50 millions d'euros, il sera financé par les entreprises et par l'Etat.

Le pavillon français de l'exposition universelle de 2010 à Shanghai sera construit par l'architecte Jacques Ferrier, qui propose le "calme et la sérénité" d'un bâtiment posé sur un plan d'eau, ont annoncé mercredi la Compagnie française pour l'Exposition universelle de Shanghai en 2010 (COFRES) et l'architecte.

Le pavillon qui occupera un espace de 6.000m2, sera un immense quadrilatère enserré dans une fine résille d'un nouveau béton, très léger, flottant sur un plan d'eau, a expliqué M. Ferrier à l'AFP, avec l'idée de montrer la nature dans la ville.

En son centre, le visiteur découvrira une "réinterprétation" d'un jardin à la française, planté à la verticale. Le parcours se déroulera du sommet vers les niveaux bas par un chemin en pente douce.

L'exposition sera dédié aux cinq sens, plus l'équilibre et le mouvement. Chacun sera le prétexte de décliner les compétences françaises, avec par exemple pour le goût, la gastronomie française mais aussi la grande distribution ou l'agriculture, ou pour l'odorat le parfum et le luxe mais aussi les questions d'environnement.

Le Pavillon sera à énergie positive et proposera également des innovations dans le domaine du recyclage de l'eau par exemple, selon la COFRES et l'architecte. Il disposera d’un auditorium de 250 places et de deux restaurants gastronomiques).

D'un coût de 50 millions d'euros, le pavillon sera financé à moitié par les entreprises et à moitié par l'Etat.

Lors de sa visite en Chine fin novembre, Nicolas Sarkozy avait fait part aux autorités de Shanghai de son souhait que le pavillon français ne soit pas détruit à la fin de l'exposition, comme c'est le cas pour la plupart des constructions.

100 millions de visiteurs sont attendus par les organisateurs à Shanghai.
 

Première publication : 19/03/2008

COMMENTAIRE(S)