Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Vifs accrochages dans le sud de la Thaïlande

Dernière modification : 27/03/2008

Les violences entre les séparatistes et l'armée thaïlandaise, qui ont fait près de 3 000 victimes en quatre ans, ont gagné en intensité ces derniers jours. (Reportage : C. Payen, S. Kane, G. Cragg)

Deux policiers et un rebelle présumé ont trouvé la mort, vendredi, lors d'une opération dans un village du sud, islamisé, de la Thaïlande où l'agitation séparatiste a fait près de 3.000 victimes en quatre ans.
 

Selon les autorités, les deux policiers - un bouddhiste et un musulman - ont été abattus lors d'un raid au domicile d'un maquisard présumé à Yala, l'une des quatre provinces du sud du royaume en proie à la violence.
 

Par la suite, l'armée et la police ont donné l'assaut à la maison et tué un musulman âgé de 25 ans.
 

L'opération fait suite à des accrochages, mercredi, entre les forces de l'ordre et des rebelles soupçonnés d'avoir tué un
commerçant bouddhiste de 70 ans.
 

Après plusieurs mois d'accalmie relative, ces incident marquent une résurgence de la violence dans ces anciens
sultanats malais annexés par la Thaïlande, majoritairement bouddhiste, il y a un siècle.

Première publication : 22/03/2008

COMMENTAIRE(S)