Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Intensification des combats au Mali

Dernière modification : 29/03/2008

Les combats se poursuivent entre les rebelles touaregs et l’armée malienne, au Nord-Est du Mali, près de la frontière algérienne. Le bilan s'alourdit des deux côtés. (Reportage : F.-X. Freland)

Après plusieurs jours de combats entre les rebelles touaregs et l’armée malienne près de la frontière algérienne, le bilan des victimes continue d’augmenter des deux côtés, suscitant une inquiétude croissante sur le sort des deux otages autrichiens, que l’on pense retenus dans la région. Les otages, Wolfgang Ebner, 51 ans, et Andrea Kloiber, 44 ans, ont été kidnappés en Tunisie par Al-Qaïda au Maghreb islamique, un groupe affilié à celui d’Oussama ben Laden.
 
Le colonel Abdoulaye Coulibaly, un porte-parole des forces armées maliennes, a confirmé que les rebelles avaient capturé plusieurs soldats. Néanmoins, le président Amadou Toumani semble minimiser la crise. Lors de l'enregistrement d'une émission de RFI  sur le thème de la jeunesse, il n’a pas soufflé un mot sur ce conflit.

De nombreux civils touaregs utilisent Internet ou la presse pour critiquer les combats.

Parmi les chefs touaregs de Kidal, certaines voix s’élèvent pour ramener les uns et les autres à la table des négociations. Ainsi Rhissa Ag Ratbou : "Depuis les accords derniers signés entre l'alliance touareg et le gouvernement malien, je pense qu'il n'y a plus lieu honnêtement de se révolter. Et la seule révolte à laquelle je donne du sens et que je trouve logique est la lutte politique. Car je ne pense pas qu'il faille éternellement se révolter à coups de cartouches."

Néanmoins, la plupart des rebelles, à l’image de leur chef, Ibrahim Ag Bahanga, apparaissent plus déterminés que jamais à poursuivre le combat.
 
Les rebelles demandent au gouvernement malien le respect des accords de paix signés à Alger, en juin 2006, qui devaient assurer le développement économique de la région, ainsi qu'une plus grande décentralisation.
 

Première publication : 24/03/2008

COMMENTAIRE(S)