Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une œuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Guerre et paix" : l'épitaphe de la Toile pour Shimon Peres

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Biomimétisme : quand la technologie s'inspire de la nature

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

Un Watteau inestimable sur le mur du salon

Dernière modification : 25/03/2008

Un chef-d'œuvre du peintre français du 18e siècle Jean-Antoine Watteau, découvert par hasard au mur d'une maison de campagne anglaise, sera vendu aux enchères en juillet prochain.

LONDRES - Une oeuvre du peintre français Jean-Antoine Watteau, introuvable depuis 160 ans, a été découverte chez des particuliers en Grande-Bretagne et sera vendue aux enchères en juillet à un prix estimé entre trois et cinq millions de livres (entre 3,86 et 6,43 millions d'euros).

"La Surprise", peinte vers 1718, avait été léguée en 1848 à la famille des actuels propriétaires, qui n'avait pas conscience de posséder un tel chef d'oeuvre.

Ce n'est que 160 ans plus tard qu'une expertise de routine a permis de localiser la toile, accrochée dans un coin du salon d'une maison de campagne anglaise.

La peinture est à peine plus grande qu'une feuille de papier A4, selon un porte-parole de la maison Christie's qui n'a pas donné davantage de détails.

"La Surprise", qui représente un comédien assis jouant de la guitare les yeux rivés sur un couple s'embrassant langoureusement, aurait été peinte par Watteau lorsqu'il était au sommet de son art. La seule autre version connue de ce tableau est une copie appartenant à la collection royale de Buckingham Palace.

En décembre 2000, une toile de Watteau, "Le Conteur", avait atteint le record de 2,4 millions de livres. "La Surprise" sera mise aux enchères le 8 juillet.

Watteau, décédé en 1721 à l'âge de 36 ans, est l'un des premiers représentants du mouvement rococo, qui ravive l'intérêt pour la couleur et le mouvement. Très inspiré par le théâtre italien, ses oeuvres les plus connues sont "Pierrot" et "Fêtes vénitiennes".

Première publication : 25/03/2008

COMMENTAIRE(S)