Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

Un Watteau inestimable sur le mur du salon

Dernière modification : 25/03/2008

Un chef-d'œuvre du peintre français du 18e siècle Jean-Antoine Watteau, découvert par hasard au mur d'une maison de campagne anglaise, sera vendu aux enchères en juillet prochain.

LONDRES - Une oeuvre du peintre français Jean-Antoine Watteau, introuvable depuis 160 ans, a été découverte chez des particuliers en Grande-Bretagne et sera vendue aux enchères en juillet à un prix estimé entre trois et cinq millions de livres (entre 3,86 et 6,43 millions d'euros).

"La Surprise", peinte vers 1718, avait été léguée en 1848 à la famille des actuels propriétaires, qui n'avait pas conscience de posséder un tel chef d'oeuvre.

Ce n'est que 160 ans plus tard qu'une expertise de routine a permis de localiser la toile, accrochée dans un coin du salon d'une maison de campagne anglaise.

La peinture est à peine plus grande qu'une feuille de papier A4, selon un porte-parole de la maison Christie's qui n'a pas donné davantage de détails.

"La Surprise", qui représente un comédien assis jouant de la guitare les yeux rivés sur un couple s'embrassant langoureusement, aurait été peinte par Watteau lorsqu'il était au sommet de son art. La seule autre version connue de ce tableau est une copie appartenant à la collection royale de Buckingham Palace.

En décembre 2000, une toile de Watteau, "Le Conteur", avait atteint le record de 2,4 millions de livres. "La Surprise" sera mise aux enchères le 8 juillet.

Watteau, décédé en 1721 à l'âge de 36 ans, est l'un des premiers représentants du mouvement rococo, qui ravive l'intérêt pour la couleur et le mouvement. Très inspiré par le théâtre italien, ses oeuvres les plus connues sont "Pierrot" et "Fêtes vénitiennes".

Première publication : 25/03/2008

COMMENTAIRE(S)