Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

Ces British qui nous aiment tant...

Dernière modification : 26/03/2008

Contrairement aux idées reçues, les Britanniques aiment la France. Ils sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à partir s’installer outre-Manche. (Reportage : Fabien Thelma)

Contrairement aux idées reçues, les Britanniques aiment la France et le font savoir. Ils sont d'ailleurs de plus en plus nombreux à partir s’installer Outre-manche.

    

Dans les environs de Londres, nous sommes allés à la rencontre d'une famille qui s’apprête à faire ses cartons pour aller travailler dans l’Hexagone. Si les Britanniques apprécient la France de plus en plus, ils n'en sont pas moins critiques.

   

"En France les lois du travail sont trop strictes. Les gens ne peuvent pas travailler plus de 35 heures. Comment pouvez-vous faire marcher un restaurant ou un magasin ? C’est un non-sens total !", déplore Paul Davies, expert-comptable.

    

Pour beaucoup d'Anglais, la France a besoin de réformes. Et dans ce domaine, le Président français a su convaincre, même Outre-manche comme nous l'explique Théodore Zeldin, historien spécialiste des relations franco-britanniques : "L’engagement du Président Sarkozy à réformer totalement le pays et à rompre avec le passé a suscité beaucoup d’intérêt, et les gens ici attendent maintenant de voir ce que ça va donner".

   

En attendant les résultats de la politique menée par Nicolas Sarkozy, les Français en quête de prospérité sont tout de même toujours plus nombreux à traverser la Manche que les Britanniques.
 

Première publication : 26/03/2008

COMMENTAIRE(S)