Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

Yahoo! rejoint OpenSocial, un anti-Facebook

Dernière modification : 26/03/2008

Yahoo! rejoint l'initiative OpenSocial créée par Google, MySpace et d'autres grands sites de socialisation pour élaborer des normes communes à l'ensemble de ce secteur en pleine expansion.

Le groupe internet Yahoo! a annoncé mardi qu'il rejoignait l'initiative OpenSocial créée en novembre par Google, MySpace et une dizaine d'autres grands sites de socialisation, une démarche qui vise à créer des normes communes dans ce secteur en pleine expansion.

Ouverte à tous les développeurs, OpenSocial doit élaborer des normes permettant, par exemple, à une application de partage de photos créé pour un site spécifique de fonctionner sur tous les autres sites de socialisation.

Les ingénieurs des sociétés adhérentes y travaillent ensemble, avec pour base le logiciel libre Apache.

Les membres du groupement espère ainsi se partager des quantités de mini-programmes de jeux, quizz, partages de contenu, conversations et autres applications gratuites, celles justement qui font l'immense popularité de Facebook, star des sites de socialisation.

Déjà, expliquent les partenaires dans un communiqué, MySpace a lancé une plate-forme de développement d'applications, fondée sur les normes établies par OpenSocial. Orkut, le site de socialisation de Google, a lui aussi lancé des applications fondées sur ces bases et hi5 le fera à la fin mars.

Google, MySpace et Yahoo! ont assis leur statut de trio de tête d'Open Social en annonçant la création de la Fondation OpenSocial, sans but lucratif, chargée de garantir la neutralité et l'ouverture d'OpenSocial.

L'arrivée de Yahoo! gonfle d'un coup l'audience d'OpenSocial, juqu'ici fort de 100 millions de membres cumulés environ, et qui se trouveront maintenant accrus des 500 millions d'utilisateur de Yahoo!, selon le communiqué, contre environ 60 millions pour Facebook.
 

Première publication : 26/03/2008

COMMENTAIRE(S)