Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Rice plaide pour l'amélioration de la vie en Cisjordanie

Dernière modification : 30/03/2008

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, en visite en Israël, a demandé à l'Etat hébreu de prendre des mesures tangibles pour améliorer les conditions d'existence des Palestiniens en Cisjordanie occupée.

La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a entamé dimanche ses discussions à Jérusalem en appelant à des améliorations "tangibles" sur le terrain pour les Palestiniens, afin de renforcer leur confiance dans les négociations de paix en cours.
   
"Je ne caractériserais pas ce que j'attends (des Israéliens) comme des gestes", a déclaré la chef de la diplomatie américaine au cours d'une brève conférence de presse, avant d'entamer ses discussions avec son homologue israélienne Tzipi Livni.
   
"Je suis convaincue que ce qu'il nous faut, ce sont des progrès tangibles vers une vie meilleure pour les Palestiniens, au moment même où nous avançons vers la création d'un Etat", a ajouté Mme Rice, arrivée la veille en Israël pour la seconde visite depuis le début du mois afin de tenter de débloquer le processus de paix israélo-palestinien.
   
Mme Rice a indiqué qu'elle souhaitait cette fois-ci obtenir un allègement des restrictions de mouvement imposées aux Palestiniens en Cisjordanie, que les Palestiniens ont réclamé à plusieurs reprises.
   
L'idée est de faciliter le passage de marchandises et de personnes en Cisjordanie pour y améliorer la situation économique, au moment où le soutien au processus de paix semble s'affaiblir dans la population palestinienne.

Première publication : 30/03/2008

COMMENTAIRE(S)